Mort de Christopher Aurier : 28 ans de prison requis contre l’accusé, le footballeur Serge Aurier sort du silence

Toulouse Football Club, Justice, Toulouse Publié le 03/05/2024 à 11:48 , mis à jour à 17:09 Rémi Buhagiar et Claire Lagadic l'essentiel Kuevi Koudoyor est jugé jusqu’à ce vendredi pour le meurtre de Christopher Aurier, commis le 13 juillet 2020, dans une discothèque de Toulouse. " Je ne voulais pas détourner l’attention de ce qui est


Mort de Christopher Aurier : 28 ans de prison requis contre l’accusé, le footballeur Serge Aurier sort du silence
Publié le
, mis à jour

Rémi Buhagiar et Claire Lagadic

l’essentiel
Kuevi Koudoyor est jugé jusqu’à ce vendredi pour le meurtre de Christopher Aurier, commis le 13 juillet 2020, dans une discothèque de Toulouse.

 » Je ne voulais pas détourner l’attention de ce qui est essentiel. La vie de Christopher a été fauchée par un assassin. Je suis un homme dont la famille a été brisée pour toujours ». Ces mots sont ceux du footballeur Serge Aurier. Ils sont lus devant la cour d’assises de Haute-Garonne par son avocat, Me Romain Vanni. L’ex-joueur du TFC et du PSG n’a pas fait le déplacement mais il espérait que sa voix soit entendue avant la fin du procès de Kuevi Koudoyor. Un homme jugé pour le meurtre de Christopher Aurier, son petit frère.

A lire aussi :
« J’ai commis un acte irréversible », reconnaît le moniteur d’auto-école, accusé d’avoir tué Christopher Aurier

Mes Pierre Alfort et Raphaël Darribère plaident ce vendredi pour défendre l’accusé
Mes Pierre Alfort et Raphaël Darribère plaident ce vendredi pour défendre l’accusé
DDM – NATHALIE SAINT AFFRE

Au troisième jour de ce procès, l’avocat général a requis 28 ans de réclusion criminelle et 10 ans de suivi socio judiciaire à l’encontre de l’accusé. Tout au long des débats, cet homme de 31 ans a tenté d’expliquer son geste mortel, commis le 13 juillet 2020 au Kin’s, une discothèque de Toulouse. Il s’est dit attristé par son acte. Ses prises de paroles n’ont pourtant laissé transpirer aucune émotion envers les parties civiles.

A lire aussi :
Mort de Christopher Aurier : « Je savais qu’il portait une arme », assure la compagne de l’accusé, au cœur de l’altercation

Depuis mardi, Kuevi Koudoyor n’a jamais regardé les proches de la victime qui réclamaient des réponses et méritaient de la compassion.

A lire aussi :
Christopher Aurier tué par balles en juillet 2020 à Toulouse : le procès de ce crime s’ouvre mardi aux assises

Les avocats de la défense Mes Pierre Alfort et Raphaël Darribère vont maintenant plaider. Le verdict devrait être rendu dans l’après-midi.

Voir les commentaires

,

L’immobilier à Toulouse

515 €

Capitole – RUE DU TAUR – Studio rénové en dernier étage comprenant une pièc[…]


60 €

Quartier St Michel – Résidence en face du Métro – à Louer place de parking […]

Toutes les annonces immobilières de Toulouse


Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous.

S’abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
papat31
Il y a 3 heures
Le 03/05/2024 à 14:07

La compassion est d’essence religieuse elle n’a rien à faire pour un jugement dans un palais de justice! Il faut juger froidement des personnes il tuent froidement sans aucune circonstance atténuante mais au contraire des circonstances aggravantes si nécessaire pour allonger la peine.


Un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *