Stade Toulousain-Harlequins : « Je pourrais être très méchant ! » Pourquoi l’arbitre souffre d’une terrible réputation chez les clubs français

Stade Toulousain, Rugby à XV, Sport Publié le 04/05/2024 à 19:00 , mis à jour à 20:12 L.L.B. l'essentiel L’Irlandais Andrew Brace sera au sifflet ce dimanche 5 mai sur la pelouse du Stadium de Toulouse, pour officier lors de la demi-finale de Champions Cup (16h). Un gros duel attend les acteurs de la rencontre, ce


Stade Toulousain-Harlequins : “Je pourrais être très méchant !” Pourquoi l’arbitre souffre d’une terrible réputation chez les clubs français
Publié le
, mis à jour

L.L.B.

l’essentiel
L’Irlandais Andrew Brace sera au sifflet ce dimanche 5 mai sur la pelouse du Stadium de Toulouse, pour officier lors de la demi-finale de Champions Cup (16h).

Un gros duel attend les acteurs de la rencontre, ce dimanche 5 mai après-midi au Stadium (16h) à l’occasion de la demi-finale de Champions Cup Stade Toulousain-Harlequins. Andrew Brace, désigné au sifflet de ce duel, aura également fort à faire, lui qui a déjà dirigé Toulouse cette saison et dont la carrière au haut niveau est entachée de nombreuses décisions controversées.

A lire aussi :
Stade Toulousain-Harlequins : « Si nous nous arrêtons là, ça n’aura servi à rien » lance Antoine Dupont avant la demi-finale de Champions Cup

En ce premier week-end de mai, l’Irlandais sera accompagné de trois compatriotes Chris Busby et Eoghan Cross en tant qu’assistants et Olly Hodges à la vidéo. Le 21 janvier dernier, Andrew Brace avait été au sifflet de la 4e journée de Champions Cup entre le Stade Toulousain et Bath Rugby. Une rencontre marquée par la grave blessure d’Anthony Jelonch, mais également par la sortie de Dimitri Delibes.

#ChampionsCup ud83cudfc9 | OUCH ud83dude31

Cette faute sur Dimitri Delibes méritait-elle plus qu’une pénalité selon vous ? ? #STvBAT

u25b6 Suivez le direct : https://t.co/FpIXJ4rxr7 pic.twitter.com/iQNxTBVc4j

— francetvsport (@francetvsport) January 21, 2024

Dans un ruck, l’ailier avait alors été victime d’un déblayage non maîtrisé par Chris Cloete à l’heure de jeu. Malgré l’arbitrage vidéo, l’arbitre de la rencontre n’accordait qu’une simple pénalité, tandis que le joueur de l’équipe de France à 7 devait quitter ses coéquipiers. « Sincèrement, le jugement (une simple pénalité, NDLR) paraît incompréhensible car il lui casse l’épaule. Elle est luxée donc on le perd pour un moment. C’est quand même râlant car il avait passé un cap que nous attendions tous. Il va en avoir pour trois ou quatre mois » pestait alors Ugo Mola après le match.

A lire aussi :
Stade Toulousain-Harlequins : « On n’était qu’à 95 % ce jour-là… » Le gros avertissement des Anglais aux Toulousains avant la demi-finale

« Beaucoup de décisions que j’ai eu du mal à comprendre »

Quelques mois plus tôt, l’Irlandais était dans le viseur de Philippe Saint-André. L’ancien sélectionneur des Bleus était extrêmement remonté après l’élimination de Montpellier en huitième de finale de Champions Cup à Exeter. « Je pourrais être très dur, très méchant. On va revoir le match à la vidéo et on va sûrement envoyer un clip à l’arbitre et au référent. Il y a eu beaucoup de décisions que j’ai eu du mal à comprendre » confiait-il, évoquant une suspension de « 30 semaines » s’il était allé à la rencontre de l’arbitre. Il enverra ensuite un total de 18 décisions litigieuses à l’EPCR.

Ugo Monye: « Well done Andrew Brace » pic.twitter.com/chwR4QIPew

— shay waterworth (@ShayWaterworth) April 3, 2021

A lire aussi :
Stade Toulousain – Harlequins : accès au Stadium fermé, transports en commun… Tout ce qu’il faut savoir pour aller voir la demi-finale

Le plaquage dangereux de George Barton sur Dillyn Leyds n’était pas dans la compilation, mais compose également les décisions controversées d’Andrew Brace. À nouveau lors d’un huitième de finale de Champions Cup, qui opposait cette fois-ci Gloucester au Stade Rochelais en 2021, l’Irlandais n’avait pas sanctionné la geste du joueur anglais. Pire, aucune pénalité n’avait été sifflée sur cette action.

En 2020, Brace avait été rayé d’une rencontre du Stade Toulousain après une polémique née quelques mois plus tôt lors de la finale de la Coupe d’automne des nations entre la France et l’Angleterre.

Voir les commentaires

,

L’immobilier à Toulouse

612 €

SANS FRAIS D’AGENCE – Quartier St Simon : à louer dans résidence neuve de s[…]


299000 €

À Toulouse (31500), maison à vendre de 4 pièces, 93 m² de surface. Son inté[…]


515 €

Capitole – RUE DU TAUR – Studio rénové en dernier étage comprenant une pièc[…]

Toutes les annonces immobilières de Toulouse


Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous.

S’abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (3)
christ
Il y a 35 minutes
Le 04/05/2024 à 20:44

Pourquoi pour éviter des polémiques ne met on pas un arbitre Italien ,un Géorgien par exemple

christ
Il y a 43 minutes
Le 04/05/2024 à 20:37

Pourquoi accepter ce type d’arbitre sachant que Toulouse va rencontrer des Irlandais après,il y a des arbitres Italiens,Géorgiens mais avons toujours des britanniques comme encore aujourd’hui pour Clermont et toujours des polémiques avec eux.

isusisus
Il y a 1 heure
Le 04/05/2024 à 20:09

Tentative d’embuscade?


Un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *