VIDEO. Eric Zemmour bousculé et insulté sur le marché d’Ajaccio : « Je suis comme les Corses, on ne m’intimide pas »

Elections européennes 2024, Politique, France - Monde Publié le 04/05/2024 à 14:36 , mis à jour à 19:14 Cy.B. l'essentiel Le leader du parti Reconquête, en campagne sur un marché d’Ajaccio ce samedi matin, a été insulté et bousculé. En retour, il a insulté et bousculé une militante de gauche. Déplacement mouvement pour Eric Zemmour


VIDEO. Eric Zemmour bousculé et insulté sur le marché d’Ajaccio : “Je suis comme les Corses, on ne m’intimide pas”
Publié le
, mis à jour

Cy.B.

l’essentiel
Le leader du parti Reconquête, en campagne sur un marché d’Ajaccio ce samedi matin, a été insulté et bousculé. En retour, il a insulté et bousculé une militante de gauche.

Déplacement mouvement pour Eric Zemmour ce samedi matin sur un marché d’Ajaccio. Le fondateur du parti Reconquête était en campagne pour les élections européennes pour défendre la liste menée par Marion Maréchal.

L’ancien journaliste était attendu par une quinzaine de militants du Parti communiste et de la CGT. Quand Eric Zemmour a commencé à déambuler dans les allées, ces militants l’ont suivi aux cris de « Dégage », « Les fascistes dehors » ou « La Corse n’est pas à toi ». Réponse de l’homme politique : « Je vous emmerde ». Eric Zemmour a été la cible de jets d’œufs de la part d’une militante. En retour, il lui a porté un coup alors qu’elle revenait à la charge.

Pas de quoi faire peur au leader politique. « Ce sont des imbéciles violents qui croient m’insulter. Mais moi, je suis comme les Corse, on ne m’intimide pas », a-t-il répondu à Corse Matin. Eric Zemmour estime que les Corses « ont compris que la défense de l’identité corse et de l’identité française, c’est le même combat ».

Selon nos confrères, à la suite de cet incident, Eric Zemmour a été correctement accueilli par les vendeurs du marché et les clients. Il devait tenir une réunion publique dans l’après-midi.

Ma Corse, c’est celle des Corses qui défendent leur identité, pas celle des milices communistes et des punks à chien qui font honte aux Corses et détestent la France. pic.twitter.com/FkduMTKbWT

— Eric Zemmour (@ZemmourEric) May 4, 2024

L’homme politique a réagi sur son compte X pour dénoncer le comportement des « milices communistes et des punks à chien qui font honte aux Corses et détestent la France ». Il indique qu’il va porter plainte.

Voir les commentaires

,


Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous.

S’abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (48)
lapalice1187
Il y a 41 minutes
Le 04/05/2024 à 20:38

Je ne suis pas un fan de zemour,seulement un démocrate qui n’admets pas que si l’on pense différemment de son voisin ,je sois un homme à abattre.Ou est la démocratie chez les écolos, les communistes,et une partie de la gauche, pour ces dictateurs soit tu es de mon bord et c’est normal,tu penses autrement et tu es à supprimer.

didinou31
Il y a 52 minutes
Le 04/05/2024 à 20:27

Ils sont bizarres ces corses . Ils veulent une certaine indépendance et critiquent zemours . Allez comprendre

Traytes
Il y a 1 heure
Le 04/05/2024 à 20:17

C’est bien dommage pour l’oeuf .
Ce friton méritait plus dur .


Un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *