VIDEO. Élection Miss Hautes-Pyrénées 2024 : les 9 prétendantes au titre ont conquis le public tarbais

Miss France, Société, Tarbes Publié le 26/05/2024 à 10:58 , mis à jour à 13:20 Sophie Loncan l'essentiel Eva Magalhaes, étudiante en droit de 19 ans originaire d’Argelès Gazost, a été élue Miss Hautes-Pyrénées à l’issue de la soirée de gala organisée au Parc des expositions de Tarbes le 25 mai. Les 9 prétendantes au titre


Publié le
, mis à jour

l’essentiel
Eva Magalhaes, étudiante en droit de 19 ans originaire d’Argelès Gazost, a été élue Miss Hautes-Pyrénées à l’issue de la soirée de gala organisée au Parc des expositions de Tarbes le 25 mai. Les 9 prétendantes au titre ont vécu une soirée inoubliable et ont conquis le cœur du public.

Le département des Hautes-Pyrénées connaît le nom de sa nouvelle reine de beauté. Eva Magalhaes, étudiante en droit de 19 ans originaire d’Argelès-Gazost, a été couronnée le 25 mai au Parc des expositions de Tarbes à l’issue d’une soirée de gala riche en émotions.

Eva Magalhaes, Miss Hautes-Pyrénées 2024
Eva Magalhaes, Miss Hautes-Pyrénées 2024
Sophie Loncan

Un événement organisé par le comité départemental Miss Hautes-Pyrénées, première étape pour les jeunes femmes qui visent le titre de Miss Midi-Pyrénées et espèrent accéder au concours national Miss France.

Cette année, 10 candidates au titre de Miss Hautes-Pyrénées étaient annoncées mais 9 ont finalement défilé face au public venu en nombre pour les découvrir et les encourager. Après plusieurs jours de préparation afin d’apprendre les chorégraphies, le protocole, mais aussi pour dompter le trac lors de l’épreuve du discours face au public et au jury, les jeunes femmes ont su affronter leurs peurs et livrer un spectacle touchant.

 

Un public survolté

Conviées à la soirée, les miss élues les années précédentes ont apporté bienveillance et conseils aux candidates. »Surtout, amusez-vous ! » Margot Smessaert (2022), Carla Pelaz (2023), Laurine Louit (2020), Mathilde Deride (2019) et la très applaudie Nadine Benaboud (2021) qui a participé au concours Miss France en décembre dernier, ont rappelé combien l’expérience est aussi exigeante qu’enrichissante. Un tremplin pour certaines.

« Être élue miss est une bonne carte de visite. Dans le cadre de mon master en achat international les portes se sont ouvertes et j’ai fait six mois de stage chez Chanel », a témoigné miss Hautes-Pyrénées 2023, Carla Pelaz.

Et c’est avec un enthousiasme non dissimué que les anciennes miss ont défilé à leur tour, sublimées pour certaines des créations signées de la toulousaine Laura Boucher. Des tableaux chorégraphiés endiablés qui ont transporté l’assistance de la Polinésie jusqu’en Espagne. Et pour permettre au jury de se concerter entre les passages des candidates, la compagnie Renc’Art De La Danse a livré deux performances ovationnées par un public survolté.

 

Des pleurs et des paillettes

Si le comité départemental miss Hautes-Pyrénées a porté par la voix de son président Joris Fourcade des valeurs d’entraide et de sororité entre les candidates, l’élection demeure une compétition et il ne pouvait en rester qu’une. Après de longues minutes insoutenables, et le face-à-face entre les deux dernières candidates en lice, Eva Magalhaes, candidate numéro 10, est tombée en pleurs dans les bras de sa première dauphine Chloé Larreche, qui portait le numéro 5. Mélanie Soulé, prothésiste dentaire de Lannemezan, a été élue 2e dauphine.

Eva Magalhaes à droite, face à Chloé Larreche sa première dauphine
Eva Magalhaes à droite, face à Chloé Larreche sa première dauphine
Sophie Loncan
L’explosion de joie de Chloé Larreche
L’explosion de joie de Chloé Larreche
Sophie Loncan

 

Sonnée par l’émotion, Eva Magalhaes a longuement échangé avec sa première dauphine avant d’être couronnée. Toutes deux participeront à l’élection Miss Midi-Pyrénées organisée le 7 septembre au Château de la Garrigue à Villemur-sur-Tarn.


Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement à cet article
2 semaines offertes



Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
3€/mois


Voir les commentaires

,

Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous.

S’abonner





Lire la charte de modération

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?