Une assistante familiale sera jugée en novembre dans le Finistère pour des mauvais traitements sur une mineure qu’elle gardait

Le parquet de Brest indique mercredi 15 mai dans un communiqué qu'une assistante familiale de Lannilis (Finistère) sera jugée en novembre prochain pour des soupçons de mauvais traitements sur une mineure qu'elle gardait, rapporte France Bleu Breizh Izel. Âgée de 43 ans, elle a été placée en garde à vue lundi à la brigade gendarmerie


Le parquet de Brest indique mercredi 15 mai dans un communiqué qu’une assistante familiale de Lannilis (Finistère) sera jugée en novembre prochain pour des soupçons de mauvais traitements sur une mineure qu’elle gardait, rapporte France Bleu Breizh Izel.

Âgée de 43 ans, elle a été placée en garde à vue lundi à la brigade gendarmerie de Lannilis. Selon les premiers éléments communiqués par le parquet mercredi, cette assistante familiale, famille d’accueil pour mineurs en difficulté, attachait régulièrement « une enfant aux barreaux de son lit pour la nuit avec des lacets et lui mettait notamment ses chaussures ainsi que deux polaires pour dormir ».

Elle lui « jetait des verres d’eau au visage »

Le parquet explique également qu‘ »elle retirait le matelas du lit afin que l’enfant soit assise sur le sommier » et lui « jetait des verres d’eau au visage ». Les soupçons de violence et de maltraitance ont été confirmés par la fille de la mise en cause, précise le parquet.

À l’issue de sa garde à vue mercredi, cette quadragénaire a été placée sous contrôle judiciaire. Elle sera convoquée le 7 novembre prochain devant le tribunal de Brest.