Un métro à Bordeaux, ce projet fou à plus de 3 milliards d’euros

Le Figaro Bordeaux C’est un serpent de mer qui commence à prendre forme. Bordeaux, l’une des seules grandes agglomérations françaises à ne pas avoir de métro, envisage de développer ce moyen de transport à l’horizon 2040. Longtemps présenté comme impossible à réaliser, le métro fait désormais l’objet d’une étude importante commandée par Bordeaux Métropole, qui


Le Figaro Bordeaux

C’est un serpent de mer qui commence à prendre forme. Bordeaux, l’une des seules grandes agglomérations françaises à ne pas avoir de métro, envisage de développer ce moyen de transport à l’horizon 2040. Longtemps présenté comme impossible à réaliser, le métro fait désormais l’objet d’une étude importante commandée par Bordeaux Métropole, qui vient de rendre ses premières conclusions, avec plusieurs tracés potentiels et un coût important.

Cinq «corridors» ont été considérés par cette étude confiée au cabinet Artelia. Tous ont plusieurs points communs : situés à l’intérieur de la rocade, ils relient la rive droite à la rive gauche sur une vingtaine de kilomètres, couvrent les grands projets urbains, le centre-ville et la gare Saint-Jean. Quatre de ces corridors sont peu ou prou les mêmes, reliant à chaque fois le campus pessacais de l’université de Bordeaux à la station de la Buttinière, à Lormont, en passant par le centre-ville. Le cinquième tracé envisage quant à lui…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Le Figaro

Le Figaro

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous