Un demi-million d’euros escroqués et 400 victimes à travers la France : une vaste arnaque au faux banquier démantelée près de Lyon

Le Figaro Lyon Des mois d'enquête à travers la France et à l'étranger pour un coup de filet minutieusement préparé. Les gendarmes de la compagnie de L'Arbresle, commune située à 30 kilomètres à l'ouest de Lyon (Rhône), ont interpellé 12 individus suspectés d'avoir escroqué des centaines de victimes à travers la France, ce 14 mai


Le Figaro Lyon

Des mois d’enquête à travers la France et à l’étranger pour un coup de filet minutieusement préparé. Les gendarmes de la compagnie de L’Arbresle, commune située à 30 kilomètres à l’ouest de Lyon (Rhône), ont interpellé 12 individus suspectés d’avoir escroqué des centaines de victimes à travers la France, ce 14 mai, selon une information du Progrès confirmée au Figaro. Une arnaque au faux banquier particulièrement bien rodée, avec des malfaiteurs disséminés dans les départements limitrophes de la Loire, l’Isère mais aussi en Suisse. Les autorités helvètes ont d’ailleurs collaboré avec les enquêteurs français pour conduire ces investigations et mener les interpellations.

Les malfaiteurs présumés ont été présentés à la justice en fin de semaine dernière pour escroquerie en bande organisée, blanchiment aggravé et association de malfaiteurs, ainsi que des infractions relatives à la fraude opérée sur les données des clients. Et pour cause, leur mode opératoire consistait à se faire passer pour un agent du service des fraudes de grandes banques auprès des clients, leur faisant croire qu’ils étaient victimes d’une escroquerie afin de leur soutirer numéros de cartes bancaires et informations confidentielles, précise une source proche du dossier au Figaro.

Voitures, articles de luxe et matériel multimédia

Des données qui leur permettaient ensuite d’effectuer des achats en ligne, validés via les applications bancaires de sécurisation ou par SMS. Les suspects allaient parfois jusqu’à envoyer un coursier au domicile de leur victime pour récupérer la carte bancaire, indique Le Progrès. De quoi permettre d’importants retraits en un temps court.

Au total, 400 victimes ont été identifiées dans toute la France par les enquêteurs de la gendarmerie agissant dans le cadre d’une information judiciaire du parquet de Lyon. «Des personnes de tout profil», observe une source proche de l’enquête au Figaro. Pour un préjudice total estimé à près de 500.000 euros, précise le journal local. Plusieurs véhicules ainsi que des objets de luxe et du matériel multimédia ont été saisis lors des perquisitions menées par 80 gendarmes, enquêteurs et spécialistes cynophiles.