Trois corps retrouvés au Mexique, où des surfeurs étrangers sont portés disparus

Le FBI a indiqué vendredi 3 mai que trois corps avaient été retrouvés dans une région du nord-ouest du Mexique, où deux surfeurs australiens et un américain sont recherchés depuis une semaine après avoir été portés disparus. «Nous pouvons confirmer que trois individus décédés ont été retrouvés à Santo Tomas, en Basse-Californie», région mexicaine frontalière


Trois corps retrouvés au Mexique, où des surfeurs étrangers sont portés disparus

Le FBI a indiqué vendredi 3 mai que trois corps avaient été retrouvés dans une région du nord-ouest du Mexique, où deux surfeurs australiens et un américain sont recherchés depuis une semaine après avoir été portés disparus. «Nous pouvons confirmer que trois individus décédés ont été retrouvés à Santo Tomas, en Basse-Californie», région mexicaine frontalière de la Californie, a déclaré la police fédérale américaine à l’AFP, sans révéler leur identité. Les autorités mexicaines avaient annoncé plus tôt vendredi intensifier leurs opérations de recherche dans cette région du nord-ouest du Mexique, marquée par la violence des cartels.

Deux frères australiens, Jake et Callum Robinson, et un Américain, Jack Carter, sont portés disparus depuis le 27 avril. Ils se trouvaient en vacances près de la ville côtière d’Ensenada, à environ 45 km de Santo Tomas. La mère des deux Australiens, Debra Robinson, a indiqué sur Facebook qu’ils n’étaient jamais arrivés au logement qu’ils avaient réservé. Plus tôt vendredi, des recherches étaient en cours près de falaises aux alentours d’Ensenada, selon la municipalité. Jeudi, les autorités de la région de Basse-Californie avaient indiqué que trois Mexicains étaient interrogés en lien avec ces disparitions.

«Un pick-up blanc a été retrouvé, ainsi que d’autres éléments de preuve», a indiqué le procureur de l’Etat dans un communiqué, précisant que l’enquête se déroulait en coordination avec les autorités américaines et australiennes. Le premier ministre australien Anthony Albanese avait qualifié ces disparitions de «très inquiétantes». La Basse-Californie, célèbre pour ses plages, est également d’un des plus violents Etats du Mexique en raison de la présence de groupes criminels. En novembre 2015, deux surfeurs australiens, Dean Lucas et Adam Coleman, avaient été tués dans l’Etat du Sinaloa, dans le nord-ouest du Mexique.


Un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *