Tour de France 2024 : en camping-car, ces fans patientent depuis plusieurs jours près de la ligne d’arrivée de Villeneuve-sur-Lot

Tour de France 2024, Villeneuve-sur-Lot, Insolite Publié le 10/07/2024 à 15:40 , mis à jour à 15:47 Guillaume Béars l'essentiel Une dizaine de camping-cars sont d’ores et déjà stationnés sur le parking d’un supermarché qui jouxte la zone d’arrivée de la 12e étape du Tour de France à Villeneuve-sur-Lot. Rencontre. Ce n’est pas encore l’heure


Publié le
, mis à jour

l’essentiel
Une dizaine de camping-cars sont d’ores et déjà stationnés sur le parking d’un supermarché qui jouxte la zone d’arrivée de la 12e étape du Tour de France à Villeneuve-sur-Lot. Rencontre.

Ce n’est pas encore l’heure de l’apéro, mais la convivialité est déjà là. « On vient à peine d’arriver » lâchent tout sourire Jean et Annick, déjà en train de discuter avec leur voisin. Les deux Vendéens ont garé leur camping-car sur le parking de l’Intermarché de Villeneuve-sur-Lot. Le cadre ne se prête pas vraiment au camping verdoyant, mais l’emplacement est idéal. « J’ai vérifié hier, on est à 300 mètres de la ligne d’arrivée » sourit Michel, un Breton arborant fièrement son drapeau régional. Mercredi matin, veille du passage du Tour dans la bastide villeneuvoise, ils sont déjà une dizaine à stationner sur l’asphalte, au plus près du dénouement de cette 12e étape. Les immatriculations proviennent, pour la grande majorité, de la façade ouest du pays. Personne ne sait connaît mais l’échange est direct et amical, et c’est là tout le charme du camping-cariste sur la route du Tour.

A lire aussi :
CARTE. Tour de France 2024 à Villeneuve-sur-Lot : où trouver les parkings gratuits mis à la disposition du public ?

« Chaque année on suit plusieurs étapes » poursuivent les deux Vendéens. « Nous, ça fait 20 ans qu’on fait ça » enchaîne un autre couple. Porte d’entrée dans la compétition, Villeneuve capte bien les amateurs de la Grande Boucle laissés-pour-compte par le tracé. « Ensuite, on va aller dans les Pyrénées » détaillent Jean et Annick. Quelques jours sur place à chaque fois, les touristes du Tour en profitent pour découvrir la ville-étape. « Maintenant, on veut voir du pruneau » s’amuse le couple de retraités, parés à découvrir le centre-ville de la bastide. Leur hôtel sur roues restera sur place, « tout l’avantage du camping-car ».

Échanges de conseils et de bons plans

Bien sûr, les conversations tournent autour du Tour de France et du vélo. La plupart, du moins les Vendéens, suivent l’évolution des coureurs sous la tunique TotalEnergies. La formation est dirigée par l’ancien coureur professionnel et enfant du pays, Jean-René Bernaudeau. La passion du Tour rapproche les gens. « Mais bon, moi je fais surtout ça pour voyager » souffle une compagne. En plaine ou en montagne, la Grande Boucle offre des cadres majestueux et ravit aussi bien les fadas de la selle que les amateurs d’escapades.

La course cycliste est prisée par les camping-caristes, ce n’est un secret pour personne. Certains en profitent donc pour « roder » leur nouvel outil, comme Christian, qui a garé son camping-car en provenance de… Tonneins. « On l’a un peu guidé pour qu’il se range » sourient ces voisins. Un « débutant » qui va profiter des conseils des plus expérimentés. Du côté du supermarché, on laisse les touristes temporaires s’installer sans soucis – ils viennent quand même faire leurs courses. La sécurité passe de temps à autre pour s’assurer que tout se déroule bien. C’est aussi ça, le Tour de France.


Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement à cet article
2 semaines offertes



Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
3€/mois


Voir les commentaires

,

Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous.

S’abonner





Lire la charte de modération

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?