Top 14: l’arbitre du match Perpignan-Clermont hué et escorté par des gardes du corps à sa sortie du terrain

La fin du match USAP-ASM comptant pour la 23e journée de Top 14 a été très tendue pour l’arbitre Jérémy Rozier. Reconnu coupable de la défaite des locaux (28-35) par certains supporters. Il a en effet dû être escorté par des gardes du corps à sa sortie du terrain explique L’Indépendant, alors qu’une bronca résonnait


La fin du match USAP-ASM comptant pour la 23e journée de Top 14 a été très tendue pour l’arbitre Jérémy Rozier. Reconnu coupable de la défaite des locaux (28-35) par certains supporters. Il a en effet dû être escorté par des gardes du corps à sa sortie du terrain explique L’Indépendant, alors qu’une bronca résonnait dans le stade et que certains supporters Catalans tentaient de jeter leurs bières sur l’arbitre, sans l’atteindre bien heureusement.

À découvrir

Il faut dire que les décisions de l’arbitre ont eu un impact important sur le déroulé de la rencontre. Monsieur Rozier a en effet distribué trois cartons jaunes contre des joueurs catalans. Ces trois sanctions semblent cependant être justifiées et difficilement contestables.

Pour Franck Azéma, l’entraîneur Catalan, il n’y avait pas de sujet sur l’arbitrage après la rencontre. Très fair-play, il n’a pas cherché à se cacher derrière les décisions. « Je ne vois pas ce qu’il pourrait y avoir à dire sur l’arbitrage, assure-t-il. C’est mal venu. J’espère que personne va se cacher derrière ça. »

Une telle situation est rare sur les terrains du Top 14 et pourrait coûter cher à l’USAP. Un passage devant la commission de discipline est à craindre pour le club Catalans, du fait des jets de verre en direction du corps arbitral.