Rugby à XIII : Toulouse Olympique, vaincre sans convaincre ! Les Toulousains se sont fait peur mais s’imposent face à Barrow

Toulouse Olympique XIII, Rugby à XIII, Sport Publié le 18/05/2024 à 22:46 D.N. l'essentiel Deux semaines après son dernier match et sa victoire à Dewsbury, le TO s’est une nouvelle fois imposé ce samedi face à Barrow, effectuant une nouvelle fois un retour au score pour s’adjuger la victoire (38-16). Après son précédent succès à


Publié le
D.N.

l’essentiel
Deux semaines après son dernier match et sa victoire à Dewsbury, le TO s’est une nouvelle fois imposé ce samedi face à Barrow, effectuant une nouvelle fois un retour au score pour s’adjuger la victoire (38-16).

Après son précédent succès à Dewsbury (38-21), le Toulouse Olympique a confirmé hier soir sur la pelouse d’Ernest – Wallon face à Barrow en enchaînant, pour la première fois de la saison, une deuxième victoire de rang. Un résultat qui permet aux Olympiens de se fixer dans le peloton du Top 6. La soirée semblait positive, mais pas pour Sylvain Houles, un peu remonté après la rencontre, malgré le succès. « Nous n’avons pas été bons. Si l’on propose ce niveau de jeu face à Widnes, on peut avoir des surprises. »

Au cours du premier acte, force est de reconnaître que le dernier finaliste du Championship a tardé à entrer dans la rencontre. Barrow n’en demandait pas tant pour mettre la main sur les débats, enchaîner les tenus et concrétiser les occasions offertes. Entre la 16e et la 24e minute, Barrow a planté trois banderilles successives par l’ailier Andrew Bulman, les centres Luke Broadbent et Shane Toal. À la surprise générale, Barrow menait (16-4).

Maxime Stefani a fissuré la défense

Pas vraiment de quoi mettre le moral en berne des Olympiens. Au pied du mur, ils ont vite retrouvé le jeu qu’ils sont capables de mettre en place. Avant la demi-heure de jeu, Maxime Stéfani a fissuré la défense adverse et sérieusement entamé l’avance des Raiders (16-10). Avant la pause, les Toulousains ont annulé leur déficit au tableau d’affichage par une double réalisation de Reuben Rennie et Leroy Rivett.

En tête au changement de côté (22-16), le Toulouse Olympique a pris une option sur la victoire, quatre minutes après la reprise par une réalisation en force du pilier et international libanais, James Roumanos (28-16). Dans l’ultime quart d’heure, la défense de Barrow à bout de souffle s’est doublement inclinée. L’ouvreur, Leroy Rivett et Paul Marcon ont ainsi alourdi l’addition finale (38-16). Le Toulouse Olympique a certes vaincu. Maintenant, il doit également convaincre.

Toulouse 38 – 16 Barrow

MT : 22 – 16 ; arbitre : M. Lynn (Angleterre)

Vainqueurs : 7E Rennie (12, 35), Stefani (28), Rivett (33, 77), Roumanos (44), Marcon (66) ; 5 T Shorrocks (29, 34, 36, 45, 67)

Vaincus : 3E Bulman (16), Broadbent (20), S. Toal (24) ; 1 T (25), 1P Johnston (8)

Évolution du score> 0-2, 4 – 2, 4-6, 4-10, 4- 16, 10-16, 16-16, 22 -16 / 28-16, 34 -16, 38-16

Toulouse – Ashall – Bott ; Marcon, Jussaume, Rennie, Ulberg ; (o) Shorrocks, (m) Rivett ; Marion ; Stefani, Peyroux ; Belmas, Gahan, Hansen (cap). Sont entrés en jeu : Roumanos, Biscarro, Pélissier, Lima.

Exclu. tempo. : Belmas (15)

Barrow – Creswell ; Bulman, Toal, Broadbent, Kinger ; (o) Walker, (m) Johnston (Cap)  ; Brown ; Mc Millan, Costello ; Gillam, Wood, Silva. Sont entrés en jeu : Forber, Ogunwole, Shaw, Bedward.


Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement à cet article
2 semaines offertes



Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
3€/mois


Voir les commentaires

,