Royaume-Uni : Sadiq Khan traite Donald Trump de «raciste, sexiste et homophobe»

«Il est raciste, sexiste et homophobe». Sadiq Khan, le maire travailliste de Londres, n’a pas mâché ses mots pour décrire Donald Trump dans une interview accordée au média politique américain Politico, jeudi 16 mai. À l’origine de cette remarque: un discours du travailliste David Lammy au Hudston Institute, un think-tank de centre-droite à Washington DC


«Il est raciste, sexiste et homophobe». Sadiq Khan, le maire travailliste de Londres, n’a pas mâché ses mots pour décrire Donald Trump dans une interview accordée au média politique américain Politico, jeudi 16 mai.

À l’origine de cette remarque: un discours du travailliste David Lammy au Hudston Institute, un think-tank de centre-droite à Washington DC, le 8 mai. Connu pour avoir des liens forts avec les démocrates, le secrétaire d’État des Affaires étrangères du cabinet fantôme s’y est rendu pour rencontrer des républicains. Lors de sa visite, il a tendu un rameau d’olivier à Donald Trump en le qualifiant de «souvent incompris» sur sa politique à l’égard de la sécurité européenne.

Cela n’a pas été au goût du maire de Londres, qui a déclaré à Politico que Trump était loin d’être «incompris». «Je suis très clair, je comprends Trump. C’est un raciste. Il est sexiste. Il est homophobe. Et c’est très important, particulièrement quand on entretient une relation spéciale avec lui, de le traiter comme un meilleur ami. Si mon meilleur ami était raciste, sexiste et homophobe, je le dénoncerais et je lui expliquerais pourquoi ses opinions sont fausses», a déclaré Khan au média politique.

«Je suis très inquiet par la possibilité d’un second mandat de Trump»

Selon des sondages, Donald Trump semble de plus en plus en capacité de gagner les élections américaines. Le parti travailliste britannique, quant à lui, pourrait également gagner les prochaines élections générales et aurait alors à travailler avec une deuxième administration Trump en 2025. «Je suis très inquiet par la possibilité d’un second mandat de Trump», a déclaré le maire londonien, réélu ce mois-ci pour un troisième mandat consécutif. «Bien sûr, nous entretiendrons des relations, quel que soit le président. Mais nous ne devrions pas littéralement dérouler un tapis rouge pour une visite d’État». «Il est vraiment important que nous ayons bien sûr de bonnes relations avec les démocrates et les républicains. Mais j’ai oublié le nombre de républicains à qui j’ai parlé et qui s’inquiètent également d’un second mandat Trump», rajoute-t-il.

Sadiq Khan et Donald Trump entretiennent une relation conflictuelle depuis plusieurs années. En 2019, l’ex-président américain avait, par exemple, qualifié Khan de «loser» et «très bête» sur les réseaux sociaux. «Écoutez, j’ai plus de latitude en tant que maire pour dire ce que je ressens à propos de Trump. Il m’a traité de “loser“. J’en ai gagné trois [élections, NDLR]. Combien en a-t-il gagné ?», déclare le maire travailliste à Politico.