Nice assure pouvoir jouer la Ligue Europa malgré la qualification de Manchester United

Vainqueur de la Cup samedi face à Manchester City, Manchester United s'est qualifié pour la phase de groupes de la Ligue Europa. Son propriétaire Ineos, qui possède également Nice, reste confiant quant à la participation des deux équipes à la prochaine C3. Les Niçois ne devraient pas vivre un été plein de questionnement comme les


Vainqueur de la Cup samedi face à Manchester City, Manchester United s’est qualifié pour la phase de groupes de la Ligue Europa. Son propriétaire Ineos, qui possède également Nice, reste confiant quant à la participation des deux équipes à la prochaine C3.

Les Niçois ne devraient pas vivre un été plein de questionnement comme les Toulousains l’an passé qui ont dû attendre le 7 juillet pour recevoir le feu vert de l’UEFA. En effet, le TFC a dû opérer des changements dans son organigramme pour participer à l’Europa League, compétition dans laquelle était également engagé l’AC Milan, tous deux propriétés du fonds d’investissement RedBird Capital.

L’engagement du géant de la pétrochimie Ineos, à Nice et Manchester United, n’est pas un frein, assure-t-on du côté du Gym. Déjà sûrs de participer à l’Europa League la saison prochaine, les dirigeants niçois sont sereins à l’idée de voir Manchester United les y rejoindre après la victoires des Red Devils en finale de la Cup face à Manchester City ce samedi (2-1).

La confiance d’Ineos

« Nous sommes conscients de la position des deux clubs et nous sommes en dialogue direct avec l’UEFA. Nous sommes convaincus que nous disposons d’une solution pour la saison prochaine en Europe », indique-t-on du côté d’Ineos.

Propriétaire de Nice par le biais de sa société Ineos, Jim Ratcliffe détient officiellement 27,7% des parts de Manchester United depuis décembre après avoir déboursé 1,17 milliard d’euros. Sa participation atteindra même les 30% après avoir injecté 277 millions d’euros supplémentaires. Si le règlement de l’UEFA tend à évoluer en permettant à plusieurs équipes du même propriétaire de jouer dans la même compétition en Europe à l’avenir, l’interdiction reste en vigueur.

AS avec MT

,

Vainqueur de la Cup samedi face à Manchester City, Manchester United s’est qualifié pour la phase de groupes de la Ligue Europa. Son propriétaire Ineos, qui possède également Nice, reste confiant quant à la participation des deux équipes à la prochaine C3.

Les Niçois ne devraient pas vivre un été plein de questionnement comme les Toulousains l’an passé qui ont dû attendre le 7 juillet pour recevoir le feu vert de l’UEFA. En effet, le TFC a dû opérer des changements dans son organigramme pour participer à l’Europa League, compétition dans laquelle était également engagé l’AC Milan, tous deux propriétés du fonds d’investissement RedBird Capital.

L’engagement du géant de la pétrochimie Ineos, à Nice et Manchester United, n’est pas un frein, assure-t-on du côté du Gym. Déjà sûrs de participer à l’Europa League la saison prochaine, les dirigeants niçois sont sereins à l’idée de voir Manchester United les y rejoindre après la victoires des Red Devils en finale de la Cup face à Manchester City ce samedi (2-1).

La confiance d’Ineos

« Nous sommes conscients de la position des deux clubs et nous sommes en dialogue direct avec l’UEFA. Nous sommes convaincus que nous disposons d’une solution pour la saison prochaine en Europe », indique-t-on du côté d’Ineos.

Propriétaire de Nice par le biais de sa société Ineos, Jim Ratcliffe détient officiellement 27,7% des parts de Manchester United depuis décembre après avoir déboursé 1,17 milliard d’euros. Sa participation atteindra même les 30% après avoir injecté 277 millions d’euros supplémentaires. Si le règlement de l’UEFA tend à évoluer en permettant à plusieurs équipes du même propriétaire de jouer dans la même compétition en Europe à l’avenir, l’interdiction reste en vigueur.

AS avec MT

,