Nantes : un homme poignardé chez lui par son cousin

Le Figaro Nantes Les circonstances de l’homicide n’ont pas encore pu être établies. Un homme de 43 ans est décédé à Nantes (Loire-Atlantique) dans la nuit du vendredi 17 au samedi 18 mai, après avoir été poignardé à mort, chez lui, par son propre cousin âgé de 29 ans. Appelés vers 4 heures du matin


Le Figaro Nantes

Les circonstances de l’homicide n’ont pas encore pu être établies. Un homme de 43 ans est décédé à Nantes (Loire-Atlantique) dans la nuit du vendredi 17 au samedi 18 mai, après avoir été poignardé à mort, chez lui, par son propre cousin âgé de 29 ans. Appelés vers 4 heures du matin rue des Renards, une des artères du nord de l’agglomération nantaise, les secours ont immédiatement pris en charge la victime gravement blessée, qui est décédée avant son transfert au CHU de Nantes. L’auteur de l’homicide, qui se trouvait toujours au domicile de son cousin, a été interpellé à l’étage de la maison, sans poser de difficultés.

Autopsie à venir

L’agresseur était hébergé depuis vendredi, rue des Renards. Selon nos confrères d’Ouest France , il serait arrivé du Var avec sa sœur et le compagnon de cette dernière, pour passer en famille les trois jours de ce week-end de Pentecôte. Marié et père de deux enfants, l’homme de 43 ans tué samedi matin serait infirmier. Il aurait été tué dans son sommeil, à l’aide d’un couteau à céramique, qui a pu être retrouvé par les enquêteurs et placé sous scellé.

«Les premières constatations mettent en évidence la présence d’au moins deux plaies par arme blanche, dont une au thorax. Cela devrait être précisé par l’autopsie qui sera rapidement pratiquée», a confirmé samedi matin à la presse le procureur de la République, Renaud Gaudeul. Le magistrat a précisé que l’auteur de l’homicide, sans antécédents judiciaires, a été placé en garde à vue pour homicide volontaire.