Montbeton : pour la première fois, un atelier de sécurité routière dans un centre médico-social

Sécurité routière, Santé, Montbeton Publié le 26/05/2024 à 12:01 Correspondant de la rédaction du Tarn-et-Garonne l'essentiel Jeudi 23 mai 2024, un atelier de sécurité routière était organisé au sein du Centre Bellissen, à Montbeton. Une première en Tarn-et-Garonne. Plusieurs entités sont présentes au sein du Centre Bellissen à Montbeton (Tarn-et-Garonne), et pour cette opération, c’est le


Publié le

l’essentiel
Jeudi 23 mai 2024, un atelier de sécurité routière était organisé au sein du Centre Bellissen, à Montbeton. Une première en Tarn-et-Garonne.

Plusieurs entités sont présentes au sein du Centre Bellissen à Montbeton (Tarn-et-Garonne), et pour cette opération, c’est le Service d’Éducation Spécialisée et de Soins à Domicile (SESSAD) qui était à la manœuvre.

Les missions de ce service incluent le soutien au maintien de l’enfant dans son milieu de vie naturel grâce à un travail en réseau, l’approfondissement du diagnostic, le développement de l’enfant ou de l’adolescent par des soins et des rééducations appropriés via un travail éducatif, pédagogique et thérapeutique, ainsi que l’accompagnement des familles dans l’exercice de la parentalité et une orientation adaptée.

Alerter les jeunes, tous les jeunes

Ces journées d’ateliers de sécurité routière, déjà présentes en milieu scolaire avec une quarantaine d’initiatives en 2023, connaissaient ici une première dans un centre d’éducation spécialisée et de soins à domicile. En début de matinée, Nadège Le Clésio, directrice générale du Centre Bellissen, accueillait Bénédicte Martineau, directrice de cabinet de la Préfecture du Tarn-et-Garonne, et Danièle Bedos, maire de la commune.
Puis au cours de la matinée, Myriam Baladié, directrice adjointe du Pôle Enfance et Delphine Adalbert, chef de service Sessad, présentaient tour à tour les différents ateliers. Ces ateliers, mis en place et animés par Olivier Bardy, animateur sécurité de la Préfecture, étaient soutenus par une dizaine de bénévoles de la sécurité routière.
Outre les résidents de Bellissen, des jeunes des Unités localisées d’inclusion scolaire (Ulis) de Beaumont-de-Lomagne et Montech avaient été invités à participer à cette journée, les jeunes de Montech ayant fait le déplacement à vélo.

Bénédicte Martineau, directrice de cabinet de la préfecture, Danièle Bedos et l’équipe dirigeante de Bellissen et du Sessad
Bénédicte Martineau, directrice de cabinet de la préfecture, Danièle Bedos et l’équipe dirigeante de Bellissen et du Sessad
DDM – P.C.

Bénédicte Martineau s’est réjouie de cette initiative dans un centre médico-social permettant de sensibiliser les jeunes aux dangers de la route. Le premier atelier montrait notamment les dangers de la circulation à vélo mais aussi en trottinette. Un second montrait les risques encourus si on n’attache pas sa ceinture grâce à un simulateur sur une remorque (construite par le lycée Bourdelle). Un autre engin permettait de se familiariser avec la conduite d’une moto.

Enfin, un atelier « témoignage », où Yan, victime d’un grave accident de la route lui ayant fait perdre l’usage de ses jambes, racontait comment il avait dû gérer sa « nouvelle vie ».
Les enfants, très intéressés, lui ont posé de nombreuses questions.


Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement à cet article
2 semaines offertes



Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
3€/mois


Voir les commentaires

,

Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous.

S’abonner





Lire la charte de modération

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?