MMA: après son couac de l’écharde, Doumbé se reprend avec sourire et autodérision

Cédric Doumbé a tenu parole. Le Français, qui restait sur une défaite face à Baki, a fait le show vendredi soir à l’Accor Arena de Paris. Il a dominé dès le premier round l’Américain Jaleel Willis, mis au sol et incapable de répondre aux coups de «The Best». L’arbitre a décidé d’arrêter le combat. Deux


Cédric Doumbé a tenu parole. Le Français, qui restait sur une défaite face à Baki, a fait le show vendredi soir à l’Accor Arena de Paris. Il a dominé dès le premier round l’Américain Jaleel Willis, mis au sol et incapable de répondre aux coups de «The Best». L’arbitre a décidé d’arrêter le combat.

Deux mois et demi après le fiasco de son précédent combat, le combattant français de MMA Cédric Doumbé s’est racheté en battant l’Américain Jaleel Willis avec la manière, vendredi à l’Accor Arena de Paris dans le cadre du Bellator.

Devant un public acquis à sa cause, Doumbé, qui était largement favori, s’est imposé par arrêt de l’arbitre après une rafale de coups au sol au bout de 3 min 33 sec de combat dans le premier round. Le Français de 31 ans devait absolument faire oublier sa défaite ubuesque contre Baysangur «Baki» Chamsoudinov le 7 mars, un revers concédé à cause d’une simple écharde dans le pied.

Prochain combat contre Anthony Pettis, ancien champion de l’UFC ?

Contrat rempli pour Doumbé qui retrouve une certaine crédibilité après ce couac. Lors de son entrée en scène aux alentours de 22H00, le spécialiste des provocations verbales a également montré qu’il était capable d’autodérision en sortant un aspirateur à l’approche de la cage, comme pour s’assurer qu’aucune écharde n’allait pas le gêner cette fois-ci.

Il remet ainsi sa trajectoire sur les rails et devrait enchaîner pour son prochain combat avec un adversaire de renom en la personne d’Anthony Pettis, ancien champion de l’UFC, qui est venu le défier dans la cage à l’issue de sa victoire.