Mélenchon à Roubaix : Mobilisation de La France Insoumise pour les Élections Européennes

Tout un symbole. Le fondateur de La France insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon, a choisi Roubaix, dans le Nord, pour tenir mercredi soir son premier meeting officiel en France hexagonale depuis le lancement de la campagne des européennes, à Villepinte, le mois dernier. Il a été acclamé par quelque 1200 militants, selon les organisateurs, dans cette


Européennes : à Roubaix, Jean-Luc Mélenchon fait campagne sur la Palestine

Jean-Luc Mélenchon, le fondateur de La France insoumise (LFI), a choisi de faire son premier meeting officiel en France hexagonale à Roubaix, dans le Nord, depuis le lancement de la campagne des élections européennes. L’événement a rassemblé environ 1200 militants dans cette ville de 96 000 habitants, où il a été largement applaudi. Mélenchon s’est présenté avec ironie comme « le président de Roubaix », faisant référence au fort soutien qu’il a reçu lors du premier tour de la dernière élection présidentielle.

Dans son discours, Mélenchon a abordé la situation à Gaza, critiquant fermement les massacres et dénonçant toute accusation d’antisémitisme. Il a souligné le paradoxe d’être accusé d’antisémitisme pour critiquer ces actes, et a renversé l’accusation de racisme contre ses opposants.

Sous le thème du « repli communautaire », Mélenchon a appelé à la dignité et à la paix, exhortant les habitants de Roubaix à voter massivement pour la liste LFI aux élections européennes. Il a dénoncé l’inaction face aux tueries et a accusé le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, de criminel.

Lors de son discours, Mélenchon a également rendu hommage à la candidate franco-palestinienne Rima Hassan, soulignant sa force et sa générosité. Les militants ont exprimé leur soutien à Hassan alors qu’elle prononçait un bref discours après Mélenchon.

À travers cet événement, La France Insoumise a affirmé sa stratégie de mobilisation de sa base électorale, principalement constituée d’habitants des quartiers populaires. Roubaix, l’une des villes les plus touchées par la pauvreté en France, a récemment suscité des inquiétudes quant à un potentiel repli communautaire, comme mentionné dans un rapport commandé par le Premier ministre.


Un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *