Manchester City vs. Real Madrid: Résumé du Quart de Finale Retour de la Ligue des Champions 2024

Manchester City accueillait ce mercredi soir le Real Madrid, sur la pelouse du stade de l'Etihad Stadium, à Manchester , en Angleterre, au cours des quarts de finale retour de la Ligue des champions. Il y a une semaine, les deux équipes s'étaient livrées une bataille flamboyante sur la pelouse du stade Santiago-Bernabeu avec un


Ligue des champions : le Real Madrid élimine le tenant du titre Manchester City aux tirs au but

Manchester City accueillait ce mercredi soir le Real Madrid, sur la pelouse du stade de l’Etihad Stadium, à Manchester, en Angleterre, au cours des quarts de finale retour de la Ligue des champions. Il y a une semaine, les deux équipes s’étaient livrées une bataille flamboyante sur la pelouse du stade Santiago-Bernabeu avec un score riche (3-3) et un scénario mouvant. Tout reste à faire ce mercredi avec la clef un précieux ticket pour les demi-finales de la compétition.

En plus de l’affiche qui sentait naturellement la poudre, Manchester City et le Real Madrid restent sur de belles séries de victoires. Les Citizens, toujours invaincus en 2024, ont remporté leurs trois dernières rencontres de Premier League. Les Merengue font légèrement mieux avec une série de quatre succès consécutifs en Liga. De la confiance, du talent et de gros enjeux ce soir à l’Etihad Stadium.

En première période, les deux équipes ont rapidement installé leur ligne offensive très haute pour mettre la pression sur les défenses respectives. Après une grosse séquence de possession du ballon des Madrilènes qui ont fait tourner le ballon pendant près de trois minutes sans perte de balle, les joueurs d’Ancelotti sont parvenus à ouvrir le score. Toute l’action est partie d’Andriy Lunin qui a donné le ballon à Nacho. Le latéral espagnol a tenté une énorme ouverture pour Jude Bellingham qui a dribblé tout le monde pour conserver le ballon avant de glisser le cuir à Dani Carvajal.

L’Espagnol a donné un ballon parfait pour Vinicius qui a ensuite trouvé au centre Rodrygo. La première tentative a été stoppée par Ederson mais le ballon est retombé dans les pieds du Brésilien qui a conclu sur sa deuxième frappe (12e, 0-1). Quelques minutes plus tard, alors servi sur le côté, Kevin De Bruyne a tenté un centre en retrait mais Lunin, qui avait encore bien anticipé, a repoussé le danger. Le ballon est revenu dans les airs aux abords de Haaland et la tête du Norvégien s’est terminée sur la barre du portier ukrainien (19e).

De Bruyne guide les Citizens en prolongations

En grande souffrance et poussé à la faute, le Real Madrid, qui menait alors, espérait ne rien encaisser, alors que les percées et autres incursions offensives se sont faites nombreuses côté Manchester. Manchester City dominait les débats avec de nombreuses belles opportunités mais la défense madrilène a tenu le coup. Les joueurs d’Ancelotti se montraient d’un réalisme et d’une efficacité létale. Dans le second acte, Manchester City continuait de mettre le pied sur le ballon avec beaucoup d’intensité. Les frappes se multipliaient encore, tout comme les corners mais Andriy Lunin veillait au pas sans trembler.

Les Citizens poussaient toujours. Les minutes se suivaient et se ressemblaient. Le Real Madrid était dominé mais restait solide et prudent en défense jusqu’à l’égalisation. À un quart d’heure de la fin du match, Manchester City a égalisé dans le sillage de Kevin De Bruyne (76e, 1-1). Servi avec un long ballon, Jérémy Doku s’est joué de la défense madrilène et a tenté un centre fort à ras-de-terre très mal dégagé par Antonio Rüdiger. Le ballon est revenu dans les pieds de De Bruyne qui a placé une frappe sous la barre. Malgré plusieurs ultimes frappes du Belge, les deux équipes n’ont pas réussi à se départager et ont donc pris la direction les prolongations.

Durant ces deux périodes de 15 minutes, Manchester City continuait de faire le jeu et Andriy Lunin repoussait toutes les tentatives. Pas de grand changement en comparaison de la seconde période. La fatigue physique se faisait un peu ressentir logiquement. Les Cityzens ont remis de l’intensité pour tenter de faire la différence. Le Real Madrid s’est replié en ne prenant aucun risque pour attendre la séance de TAB. Plus de 120 minutes n’auront donc pas suffi malgré la domination de Manchester City pour départager les deux équipes. Tout s’est joué sur les tirs au but remportés par les Merengues. Pourtant ça avait mal commencé avec le raté de Luka Modric mais les tentatives loupées de Bernardo Silva et Mateo Kovačić ont scellé la victoire madrilène. Avec ce résultat, le Real Madrid rejoint le Bayern Munich en demi-finale.


Un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *