JO 2024: Martinod et Girault ne comprennent pas la polémique autour de Jul

Dans les Grandes Gueules du Sport ce samedi sur RMC, les chroniqueurs sont revenus sur le choix de Jul pour allumer le chaudron olympique à Marseille. Les deux anciens athlètes olympiques Marie Martinod et Olivier Girault se sont insurgés contre la polémique qui entoure le rappeur français. Sous la capuche ce n'était pas Zidane, mais


Dans les Grandes Gueules du Sport ce samedi sur RMC, les chroniqueurs sont revenus sur le choix de Jul pour allumer le chaudron olympique à Marseille. Les deux anciens athlètes olympiques Marie Martinod et Olivier Girault se sont insurgés contre la polémique qui entoure le rappeur français.

Sous la capuche ce n’était pas Zidane, mais bien Jul. Le rappeur français a eu l’honneur d’allumer le chaudron lors de l’arrivée de la flamme olympique à Marseille le 8 mai dernier. Un choix qui a suscité son lot de réactions. Sur le plateau des Grandes Gueules du Sport ce samedi sur RMC, les anciens athlètes olympiques Marie Martinod et Olivier Girault ont validé le choix du Cojo.

« Le sport est l’un des derniers endroits où l’on peut rassembler et communier. Je ne vois pas pourquoi on devrait commencer à mettre des frontières », a d’abord tempéré la double médaillée olympique Marie Martinod. « Je ne vois pas pourquoi on devrait réserver le sport aux sportifs, je ne comprends même pas cette polémique. »

Le choix Zinédine Zidane

De son côté, Christophe Cessieux va à l’encontre de l’avis de Marie Martinod et estime que les symboles doivent être respectés avec la présence de sportifs. « Je me suis senti exclu car je ne le connaissais pas. Evidemment il rassemble auprès d’un public très jeune. (…) Mais Zidane avait tout: il représentait Marseille, il représentait la France qui gagne et celle de 7 à 77 ans », a estimé Christophe Cessieux.

En revanche, Olivier Girault s’est rangé du côté de Marie Martinod. Le champion olympique en 2008 avec l’équipe de France de handball s’est montré circonspect autour de cette polémique: « Cette polémique ne devrait pas avoir lieu. Le sport rassemble et je suis très heureux que cela se passe comme ça. Là on voit que tout le monde veut participer. »

Après être passée par les mains de Jul, la flamme olympique poursuit son voyage dans toute la France avec une arrivée prévue à Paris le 14 juillet avant l’étape finale lors de la cérémonie d’ouverture le 26 juillet. Entretemps, d’autres personnalités, en dehors du sport, transporteront la flamme comme l’humoriste marseillais Redouane Bougheraba ou encore l’animateur Camille Combal.

VN

,

Dans les Grandes Gueules du Sport ce samedi sur RMC, les chroniqueurs sont revenus sur le choix de Jul pour allumer le chaudron olympique à Marseille. Les deux anciens athlètes olympiques Marie Martinod et Olivier Girault se sont insurgés contre la polémique qui entoure le rappeur français.

Sous la capuche ce n’était pas Zidane, mais bien Jul. Le rappeur français a eu l’honneur d’allumer le chaudron lors de l’arrivée de la flamme olympique à Marseille le 8 mai dernier. Un choix qui a suscité son lot de réactions. Sur le plateau des Grandes Gueules du Sport ce samedi sur RMC, les anciens athlètes olympiques Marie Martinod et Olivier Girault ont validé le choix du Cojo.

« Le sport est l’un des derniers endroits où l’on peut rassembler et communier. Je ne vois pas pourquoi on devrait commencer à mettre des frontières », a d’abord tempéré la double médaillée olympique Marie Martinod. « Je ne vois pas pourquoi on devrait réserver le sport aux sportifs, je ne comprends même pas cette polémique. »

Le choix Zinédine Zidane

De son côté, Christophe Cessieux va à l’encontre de l’avis de Marie Martinod et estime que les symboles doivent être respectés avec la présence de sportifs. « Je me suis senti exclu car je ne le connaissais pas. Evidemment il rassemble auprès d’un public très jeune. (…) Mais Zidane avait tout: il représentait Marseille, il représentait la France qui gagne et celle de 7 à 77 ans », a estimé Christophe Cessieux.

En revanche, Olivier Girault s’est rangé du côté de Marie Martinod. Le champion olympique en 2008 avec l’équipe de France de handball s’est montré circonspect autour de cette polémique: « Cette polémique ne devrait pas avoir lieu. Le sport rassemble et je suis très heureux que cela se passe comme ça. Là on voit que tout le monde veut participer. »

Après être passée par les mains de Jul, la flamme olympique poursuit son voyage dans toute la France avec une arrivée prévue à Paris le 14 juillet avant l’étape finale lors de la cérémonie d’ouverture le 26 juillet. Entretemps, d’autres personnalités, en dehors du sport, transporteront la flamme comme l’humoriste marseillais Redouane Bougheraba ou encore l’animateur Camille Combal.

VN

,