Il est percuté par une voiture et se fait tirer dessus une fois au sol : une nouvelle victime de « jambisation » à Toulouse

Faits divers, Toulouse, Haute-Garonne Publié le 12/05/2024 à 00:29 , mis à jour à 12:10 Claire Lagadic l'essentiel Un homme de 26 ans a été la cible de tirs, samedi 11 mai, dans les quartiers nord de Toulouse. Blessé aux membres inférieurs, il a été hospitalisé. Plusieurs coups de feu ont retenti, samedi soir, rue Fabian


Publié le
, mis à jour

l’essentiel
Un homme de 26 ans a été la cible de tirs, samedi 11 mai, dans les quartiers nord de Toulouse. Blessé aux membres inférieurs, il a été hospitalisé.

Plusieurs coups de feu ont retenti, samedi soir, rue Fabian, dans le secteur de Lalande à Toulouse. Les sapeurs-pompiers ont été appelés ce samedi soir, vers 23h24, pour un homme blessé par balle. La victime, âgée de 26 ans, a été touchée au mollet.

L’homme a été transporté à l’hôpital dans un état grave, mais ses jours n’étaient pas en danger. Selon nos informations, il circulait à scooter lorsque l’agression a eu lieu. Plusieurs personnes sont alors arrivées à bord d’une voiture et l’ont percuté.

La victime a chuté. Alors qu’il se trouvait au sol, il s’est fait tirer dessus au niveau des membres inférieurs. Ses agresseurs ont rapidement pris la fuite. La police a été appelée sur place afin de procéder aux relevés et constatations d’usage.

Une nouvelle jambisation

La victime devait être entendue afin de livrer son récit sur les événements. C’est la DCOS (division de la criminalité organisée et spécialisée, ex-PJ) qui a été chargée de l’enquête sur ce qui ressemble à une nouvelle « jambisation », une méthode d’intimidation utilisée par les trafiquants de drogue.

Le 24 avril, une autre jambisation avait eu lieu à Toulouse, dans le quartier de Bagatelle cette fois. Deux hommes avaient été visés par des tirs nourris, rue du Cher. Cette fois encore, les agresseurs étaient arrivés à bord d’une voiture. Ils avaient atteint leurs victimes aux membres inférieurs.

Cette nouvelle affaire, samedi soir, intervient une semaine après la mort, dans un règlement de comptes de Ouisam Boujoual, 32 ans, abattu devant la discothèque « L’étoile » à Toulouse, toujours sur fond de trafic de stupéfiants.

Voir les commentaires

,

L’immobilier à Toulouse
Toutes les annonces immobilières de Toulouse


Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous.

S’abonner





Lire la charte de modération

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (7)
catalan13
Il y a 40 minutes
Le 12/05/2024 à 12:09

Toulouse copie de plus en plus Marseille : ville salle , effondrement d’anciens immeubles , des quartiers NORD ou les balles fusent .
Heureusement , ici on a la mer , les plages et le mistral pour dégager le ciel .

carreaux
Il y a 4 heures
Le 12/05/2024 à 08:03

Un de plus il règle leur compte les dealers Toulouse une ville propre

alexlegrand
Il y a 2 heures
Le 12/05/2024 à 10:20

Exact moudenc a donc raison quand il dit que Toulouse est une ville propre. Coup de chapeau a la municipalité. Enfin un domaine ou nous allons vers l excellence nous ratrapons Marseille et la Seine Saint Denis…

Guitoulotharingien
Il y a 5 heures
Le 12/05/2024 à 07:41

Touché aux jambes : simple avertissement , la prochaine fois….

362221
Il y a 15 minutes
Le 12/05/2024 à 12:34

Pourquoi ne pas lui régler son compte direct.