Grève à l’aéroport d’Orly: quels sont les droits des passagers dont le vol est annulé?

Jusqu'à 70% des vols sont annulés ce week-end à Orly en raison d'une grève des contrôleurs aériens. Week-end compliqué en perspective pour les passagers de Paris-Orly: jusqu'à 70% des vols devraient être annulés ce samedi et dimanche à l'aéroport parisien. En cause: un appel à la grève d'un syndicat de contrôleurs aériens, un mois après


Jusqu’à 70% des vols sont annulés ce week-end à Orly en raison d’une grève des contrôleurs aériens.

Week-end compliqué en perspective pour les passagers de Paris-Orly: jusqu’à 70% des vols devraient être annulés ce samedi et dimanche à l’aéroport parisien. En cause: un appel à la grève d’un syndicat de contrôleurs aériens, un mois après une première protestation ayant conduit à l’annulation de milliers de vols.

Fort heureusement, les voyageurs concernés auront droit « au minimum au remboursement de leur billet », rappelle le ministère de l’Economie.

S’il s’agit d’un vol européen (vol à l’intérieur de l’UE, vol qui arrive dans l’UE assuré par une compagnie aérienne européenne ou vol au départ de l’UE), les passagers bénéficient de droits particuliers. En effet, la compagnie aérienne doit soit proposer un remboursement du billet dans un délai de sept jours soit un réacheminement sur un autre vol dans des conditions de transport comparables.

Annulations, retards: quels sont les aéroports les plus touchés d'Europe?
Annulations, retards: quels sont les aéroports les plus touchés d’Europe?

2:25

Pas d’indemnisation

Si c’est cette seconde option qui est choisie, la compagnie aérienne « doit prendre en charge l’ensemble de vos frais d’hôtel et de restauration, jusqu’à votre arrivée à destination finale. Vous avez également le droit à deux appels téléphoniques », souligne la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

En revanche, les voyageurs ne pourront prétendre à une indemnisation. La grève des contrôleurs aériens étant considérée comme une circonstance extraordinaire qui n’est pas du fait de la compagnie.

En l’absence de circonstance extraordinaire, l’annulation d’un vol européen donne droit à une indemnisation de 250 euros pour les vols de moins de 1.500km, de 400 euros pour les vols intracommunautaires ou les vols de 1.500 à 3.000km et de 600 euros pour les autres vols de plus de 3.500km.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco

,

Jusqu’à 70% des vols sont annulés ce week-end à Orly en raison d’une grève des contrôleurs aériens.

Week-end compliqué en perspective pour les passagers de Paris-Orly: jusqu’à 70% des vols devraient être annulés ce samedi et dimanche à l’aéroport parisien. En cause: un appel à la grève d’un syndicat de contrôleurs aériens, un mois après une première protestation ayant conduit à l’annulation de milliers de vols.

Fort heureusement, les voyageurs concernés auront droit « au minimum au remboursement de leur billet », rappelle le ministère de l’Economie.

S’il s’agit d’un vol européen (vol à l’intérieur de l’UE, vol qui arrive dans l’UE assuré par une compagnie aérienne européenne ou vol au départ de l’UE), les passagers bénéficient de droits particuliers. En effet, la compagnie aérienne doit soit proposer un remboursement du billet dans un délai de sept jours soit un réacheminement sur un autre vol dans des conditions de transport comparables.

Annulations, retards: quels sont les aéroports les plus touchés d'Europe?
Annulations, retards: quels sont les aéroports les plus touchés d’Europe?

2:25

Pas d’indemnisation

Si c’est cette seconde option qui est choisie, la compagnie aérienne « doit prendre en charge l’ensemble de vos frais d’hôtel et de restauration, jusqu’à votre arrivée à destination finale. Vous avez également le droit à deux appels téléphoniques », souligne la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

En revanche, les voyageurs ne pourront prétendre à une indemnisation. La grève des contrôleurs aériens étant considérée comme une circonstance extraordinaire qui n’est pas du fait de la compagnie.

En l’absence de circonstance extraordinaire, l’annulation d’un vol européen donne droit à une indemnisation de 250 euros pour les vols de moins de 1.500km, de 400 euros pour les vols intracommunautaires ou les vols de 1.500 à 3.000km et de 600 euros pour les autres vols de plus de 3.500km.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco

,