Festivals gersois : passerelles balkaniques entre Pentecôtavic et Welcome in Tizganie

Fêtes et festivals, Concerts, Vic-Fezensac Publié le 03/05/2024 à 15:24 , mis à jour à 17:16 Benjamin Calvez l'essentiel Les deux rendez-vous gersois ont noué des liens au fil des ans, guidés par l’esprit festif et l’amour des fanfares "survoltées". Au terme d’une 17e édition de Welcome in Tziganie qui a fait le plein le


Festivals gersois : passerelles balkaniques entre Pentecôtavic et Welcome in Tizganie
Publié le
, mis à jour

l’essentiel
Les deux rendez-vous gersois ont noué des liens au fil des ans, guidés par l’esprit festif et l’amour des fanfares « survoltées ».

Au terme d’une 17e édition de Welcome in Tziganie qui a fait le plein le week-end dernier (jusqu’à 4000 spectateurs lors du concert mémorable de La Caravane passe), le président du festival Florian Calvez a rencontré son homologue de Pentecôtavic, Fabrice Laffargue (sans son binôme Pascal Lamothe).

Le rendez-vous festif de Vic-Fezensac travaille sur le lien entre fanfares balkaniques et du Sud-ouest depuis déjà quelques années. L’an dernier, à l’occasion de la venue du Balkan Paradise Orchestra à Vic, Florian Calvez avait été convié par Fabrice Laffargue. Le combo espagnol 100 % féminin était cette année de la « party » à Seissan samedi dernier.

Le Dubioza Kolectiv (Bosnie-Herzégovine) fait le voyage inverse : après avoir livré « un show électrique et entraînant qui mêle ska, punk, electro » à Seissan en 2023, le groupe sera sur la grande scène de Pentecôtavic ce vendredi 17 mai à 23h45 (seule date en France en 2024). « C’était un spectacle mémorable, survolté… On a aussi embauché la fanfare italienne Mefisto sur les conseils de l’équipe de Welcome. Entre festivals gersois, on s’entraide (des liens sont aussi noués avec les Bandas à Condom, NDLR). Ce n’est pas chacun pour sa pomme et ça doit continuer », conclut le Vicois.

Voir les commentaires

,

Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous.

S’abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?


Un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *