En déplacement à Ajaccio, Éric Zemmour visé par des jets d’œufs

En campagne à Ajaccio pour les élections européennes, le président du parti nationaliste Reconquête! Éric Zemmour a été visé par des insultes et des jets d'œufs lors d'une déambulation sur un marché samedi 4 mai, selon un correspondant de l'AFP et une source policière. À découvrir PODCAST - Écoutez le club Le Figaro Politique avec


En déplacement à Ajaccio, Éric Zemmour visé par des jets d’œufs

En campagne à Ajaccio pour les élections européennes, le président du parti nationaliste Reconquête! Éric Zemmour a été visé par des insultes et des jets d’œufs lors d’une déambulation sur un marché samedi 4 mai, selon un correspondant de l’AFP et une source policière.

Sur le marché, l’ancien candidat à l’élection présidentielle était attendu par une quinzaine de personnes qui l’ont traité de «facho» et lui ont crié «Pars d’ici!», selon un photographe correspondant de l’AFP. «Il y a eu des jets d’eau et des jets d’œufs et une femme a tenté de le bousculer», a indiqué à l’AFP une source policière, précisant que «l’incident a été très bref».

«Voilà le vrai visage de l’extrême gauche, des groupuscules violents, qui veulent véritablement notre mort», a réagi dans la foulée le chef du parti nationaliste sur son compte X (ex-Twitter).

Éric Zemmour a continué sa déambulation, toujours suivi par la même quinzaine de personnes tenues à distance par un cordon de CRS. Tantôt accueilli chaleureusement sur certains étals, il a été encouragé à aller voir ailleurs sur d’autres. La liste Reconquête! pour les élections européennes, portée par Marion Maréchal, est créditée de 5 à 6% d’intentions de vote.


Un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *