Droits LGBT : Emmanuel Macron écrit à des lycéens toulousains pour les féliciter de leur projet de sensibilisation

Éducation, Toulouse, Haute-Garonne Publié le 22/05/2024 à 16:37 , mis à jour à 21:04 Marine Lion l'essentiel Les élèves du lycée Joséphine Baker ont reçu les félicitations du président de la République pour avoir monté un projet de sensibilisation pour les droits LGBT + dans le milieu sportif. Les élèves d’une classe de première du lycée


Publié le
, mis à jour

l’essentiel
Les élèves du lycée Joséphine Baker ont reçu les félicitations du président de la République pour avoir monté un projet de sensibilisation pour les droits LGBT + dans le milieu sportif.

Les élèves d’une classe de première du lycée Joséphine Baker, à Toulouse, ont reçu une lettre du président de la République, Emmanuel Macron. Les étudiants avaient invité, dans un premier courrier, le chef d’État à discuter des discriminations homophobes et transphobes dans le milieu du sport. Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un projet de sensibilisation monté par cette classe de première à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, le 17 mai dernier, et à quelques mois du lancement des Jeux Olympiques.

A lire aussi :
Éducation : une journée « lycée mort » au lycée Joséphine Baker à Toulouse pour réclamer des moyens

« Un signe de reconnaissance » du travail accompli

« Je vous remercie vivement pour votre aimable invitation à participer à votre projet visant à promouvoir un sport inclusif et ouvert à la diversité. Je vous assure de mon plein soutien et vous souhaite le plus grand succès », avance en préambule Emmanuel Macron.

Un élève s’entretient avec Les Tou’Win Rugby club.
Un élève s’entretient avec Les Tou’Win Rugby club.
Lycée Joséphine Baker – Lycée Joséphine Baker

A lire aussi :
Les Tou’Win, ce club gay qui veut plaquer l’homophobie

Le président de la République a également souligné à cette occasion qu’un « plan national d’action pour l’égalité des droits, contre la haine et les discriminations LGBT + a été déployé dès 2020 dans le but de sensibiliser, former et sanctionner au besoin ». Il a aussi assuré qu’une « Maison des Fiertés » sera installée lors des Jeux Olympiques.

« Les élèves ont été très impressionnés, et surpris car ils ne pensaient pas que le président allait répondre à leur sollicitation. Je suis très heureux pour eux, c’est un signe de reconnaissance », expose Pascal Cabaret-Rueff, enseignant au lycée.

Plusieurs personnalités interrogées

Dans le cadre de ce projet de sensibilisation, les étudiants de la classe de première ont également contacté des personnalités, des associations et des sportifs qui soutiennent et défendent les droits LGBT + dans le milieu du sport. Ils ont aussi pu s’entretenir avec la ministre Aurore Bergé ou le rugbyman Jérémy Clamy-Edroux, qui a fait son coming out l’année dernière.

,