DIRECT. PSG: Rothen s’enflamme fait le bilan de la saison de Luis Campos

Sacré champion de France pour la 12e fois de son histoire, le Paris Saint-Germain dispute ce mercredi (21h) un match en retard de la 32e journée de Ligue 1, contre l’OGC Nice. Une rencontre dépourvue du moindre enjeu comptable pour le club de la capitale, qui s’en servira surtout comme d’une préparation à la finale


Sacré champion de France pour la 12e fois de son histoire, le Paris Saint-Germain dispute ce mercredi (21h) un match en retard de la 32e journée de Ligue 1, contre l’OGC Nice. Une rencontre dépourvue du moindre enjeu comptable pour le club de la capitale, qui s’en servira surtout comme d’une préparation à la finale de la Coupe de France contre l’OL, le 25 mai. Toutes les infos en prévision de ce rendez-vous sont dans notre direct commenté.

Necib condamne Campos

Dans le « grand jugement de la saison du PSG » dans Rothen s’enflamme sur RMC, Louisa Necib est allée dans le sens d’Emmanuel Petit au sujet du conseiller sportif Luis Campos.

« J’aime la façon qu’il a de construire ses équuipes et la stratégie employée. Il parle de connexion entre les joueurs et c’est ce qu’on a très peu vu la première saison. Cette année, c’était une pensée plus collective, un recrutement XXL, mais il y a eu plus d’échecs que de succès et beaucoup qui ont été une énigme. Ugarte, j’ai cru que ça allait être la révélation de la saison, il a disparu du jour au lendemain, on ne sait pas pourquoi. »

Comme Nasser Al Khelaïfi lundi, Campos est jugé coupable.

Rothen prend la défense de Campos

Dans le « grand jugement de la saison du PSG » dans Rothen s’enflamme sur RMC, Jérôme Rothen a été beaucoup moins sévère qu’Emmanuel Petit au sujet du conseiller sportif Luis Campos.

« Il y a du vrai dans ce que dit Manu mais j’ai envie de mettre en avant le travail qu’il a fait quand il est arrivé. Le club était dans un état désastreux en termes d’image, de gestion d’effectif… Quand on parle d’un vestiaire gangréné par des mercenaires… C’était une catastrophe en termes de don de soi, de valeur, d’identité au club, ils n’en avaient rien à faire. Il a été pris dans un premier temps pour tout remettre à flot. Je ne dis pas que les choix de joueurs sont une réussite, loin de là, mais il a fallu faire avec Antero Henrique la première année. Il avait quelqu’un avec qui il ne s’entend pas dans les pattes. Il y a eu des joueurs qui sont partis qu’on était content de voir partir. Et d’autres comme Vitinha, Ruiz, Mukiele, ce n’étaient pas des mauvaises recrues. Il y a certes des joueurs qui se sont perdus, la première année n’était pas forcément une réussite et il l’a reconnu. Le vrai changement a mis un an. Cette année, il avait les clés du camion. Il a pris l’entraîneur, et il y a eu des satisfactions comme Vitinha, Dembélé, Barcola, Hernandez. Il est responsable de la sérénité qu’a dégégé le PSG. »

Campos responsable de l’échec du PSG selon Petit

Dans le « grand jugement de la saison du PSG » dans Rothen s’enflamme sur RMC, Emmanuel Petit estime que le conseiller sportif Luis Campos s’est raté cette saison.

« Je lui reproche de s’être trompé sur beaucoup trop de profils alors que le PSG était en train de changer de cap. J’ai le sentiment qu’il y en a beaucoup qui sont restés sur le banc de touche et qui ne plaisent pas à Luis Enrique. Non seulement c’est un fiasco financier, on parle de 600 millions, et je ne compte pas les réussites sur le doigt d’une main. C’est aussi un fiasco sur le plan sportif. Malgré le carnet d’adresses qu’il a, le grand Mendes qui joue comme un oracle au-dessus de lui, on s’aperçoit qu’ils ont fait les mêmes bêtises que les années précédentes, et qu’encore une fois, il va falloir faire beaucoup de ventes et sensibiliser les profils que tu veux. Sur le plan politique, c’est suicidiaire. Je pense que si on avait demandé l’avis de Nasser Al-Khelaïfi sur Campos après Dortmund, ses paroles auraient dépassé sa pensée. Dernier chapitre: sa relation avec Kylian Mbappé. On connaît sa proximité avec lui depuis Monaco, il voulait l’accompagner. Quand on voit le bordel autour de Mbappé toute la saison et le mutisme de Campos, pour finir par prolonger et partir libre… Il est responsable, lui comme d’autres. »

Mbappé/Al-Khelaïfi, les raisons d’une « discussion animée »

Aucune source ne se résoud à employer le mot « clash », mais il y a bien eu une « discussion animée » dimanche soir, en marge de PSG-Toulouse entre Nasser Al-Khelaïfi, Luis Campos et Kylian Mbappé vers 19 heures 30, alors que la relation entre les deux hommes reste très fraîche. 

Cet échange avait pour but de régler les différends financiers avant le départ de l’attaquant. Cela prend un peu plus de temps que prévu. 

Le dernier point qu’il reste à régler: les primes que l’attaquant doit reverser au club pour ne pas partir gratuitement. Kylian Mbappé s’est toujours montré prêt à faire des efforts sur ce sujet, en redonnant cet argent. Déjà environ 80 millions d’euros. C’est aussi pour cela qu’il a été réintégré au groupe l’été dernier. Est-ce que ce montant peut augmenter ? Rien n’a encore filtré des ultimes négociations. 

D’autres réunions sont prévues prochainement. Elles ont repris il y a quelques jours, dans la foulée de l’échec en demi-finale de Ligue des Champions. Le dossier va être réglé très rapidement selon plusieurs sources. 

AP

Plus d’informations ici.

L’ultime avertissement de Luis Enrique à ses joueurs

« Non, pour dire la vérité, ça m’est égal d’être invaincu à l’extérieur. En revanche, c’est important pour moi de savoir qui veut porter ce maillot du Paris Saint-Germain, qui veut défendre les couleurs, qui veut représenter la capitale de la France,qui veut représenter les supporters, c’est ça qui est important pour moi, qui va donner 100% même s’il joue un match sans importance. C’est le joueur que je veux pour représenter le club la saison prochaine. Le contexte de demain est parfait pour voir de quel bois on est fait. »

Luis Enrique fait du Luis Enrique en réponse à une question sur Mbappé, c’est magistral

« Je crois qu’aujourd’hui il pleut, mais c’est aussi une très belle journée parce qu’on peut sentir cet air différent, j’aime beaucoup les jours de pluie, ça me rappelle ma terre de Gijon. Je suis Asturien à 100%, et je crois que j’ai parfaitement répondu à ta question. »

Luis Enrique félicite Eric Roy pour son trophée UNFP de meilleur entraîneur

« Non pas du tout. Je félicite vraiment Eric Roy qui a gagné ce trophée qui l’a gagné de façon absolument mérite, c’est l’une des huit équipes avec le plus petit budget, ils se sont battus de façon incroyable. Je le félicite non seulement lui mais aussi d’autres collègues qui nous ont rendu les choses difficiles. »

Lui Enrique refuse de répondre sur la saison de Manuel Ugarte

« Je ne crois pas que ce soit juste de faire une analyse individuelle maintenant. Les chiffres sont là, les temps de jeu que je donne à mes joueurs, mais il faut attendre la fin de la saison pour faire un bilan aussi juste que possible. A parti de là, notre objectif est que l’année qui vient l’équipe soit plus forte. On y travaille depuis le début de la saison. C’est un grand défi, qui est très stimulant. »

Luis Enrique: « Après avoir perdu contre Toulouse, j’étais dégoûté »

« Ce dont j’ai besoin c’est de joueurs motivés. J’estime que chez nous, dans cette équipe, tous les matchs comptent. Après avoir perdu contre Toulouse j’étais très en colère, dégoûté. Tous les joueurs n’ont pas cette mentalité. »

Le message très clair de Luis Enrique à ses joueurs

« Pour arriver préparé à la Coupe de France, il faut de la compétition dans les jambes, chaque match doit être joué avec des standards élevé. Tous les joueurs ne peuvent pas jouer au PSG. L’attitude l’engagement le comportement doovent être à leur maximum, c’est ça qu’on cherche au PSG depuis que je suis ici. Celui qui n’est pas préparé à ça, qui n’est là que quand ça l’intéresse, celui qui a d’autres priorités liés à des intérêts individuels qui ne sont pas ceux de l’équipe, il ne jouera pas au PSG. C’est un message très clair ».

Luis Enrique calme Zaïre-Emery sur l’Euro et les JO

« En premier lieu, je souligne que nous sommes très peu nombreux (les journalistes). En vérité, je ne connaissais pas cette déclaration. Je ne lis pas le journal, je n’écoute pas la radio. Je n’en sais rien, il y a le désir du joueur et une autre très différente qui sont les intérêts du club, qui paie le joueur. » Luis Enrique explique que toutes les composantes du club se réuniront pour discuter du sujet et trancher.

Luis Enrique au micro de la chaîne du club: « Faire honneur au maillot du Paris Saint-Germain »

Bien que le Paris Saint-Germain n’ait plus rien à jouer sur le plan comptable cette saison en Ligue 1, Luis Enrique exhorte ses joueurs à « faire honneur au maillot du Paris Saint-Germain » et à respecter le jeu sur les deux derniers matchs restants, ce mercredi à Nice, et dimanche à Metz. « C’est une rencontre qui va nous donner beaucoup d’informations pour le futur », indique le technicien espagnol à propos de ce premier déplacement sur la Côte d’Azur.

Physiquement diminués, Mbappé, Dembélé et Navas absents de l’entraînement

L’entraînement du jour se déroule actuellement au Campus PSG. Kylian Mbappé, Ousmane Dembélé et Keylor Navas sont absents de la séance collective.

Selon le club, Ousmane Dembélé est touché à la cuisse gauche et « restera en salle aujourd’hui », Keylor Navas est malade et Kylian Mbappé souffre d’une « gêne » à l’ischio-jambier gauche.

Pour les blessés de longue durée, Presnel Kimpembe poursuit son travail de récupération, Sergio Rico continue son programme de réathlétisation et Lucas Hernandez a débuté son protocole de réhabilitation.

Avec AP

Kylian Mbappé au centre des discussions ?

Titulaire contre le TFC, l’attaquant de Bondy le sera-t-il encore ce mercredi à Nice, pour l’un de ses trois derniers matchs sous les couleurs du club de la capitale ? Désigné meilleur joueur de la saison lors des Trophées UNFP dont la cérémonie se déroulait lundi soir, Kylian Mbappé a brièvement évoqué son été 2023 mouvementé et sa mise à l’écart.

>> Toutes les déclarations de Kylian Mbappé dans son discours d’adieu à la Ligue 1 sont ici

La conférence de presse du Paris Saint-Germain est prévue à 13h

Luis Enrique répondra aux questions des journalistes, deux jours après les célébrations du titre quelque peu gâchées par une cuisante défaite contre le TFC à domicile. Le coach asturien livrera son sentiment sur cette contre-performance qui a suivi une élimination en demi-finale de la Ligue des champions, et se projettera sans doute sur la dernière échéance notable qui attend son équipe dans dix jours, avec la finale de la Coupe de France.

Le PSG voit plus loin que l’Allianz Riviera

Le Paris Saint-Germain se déplace ce mercredi (21h) sur la pelouse de l’OGC Nice, une équipe qui avait infligé au PSG de Luis Enrique sa première défaite de la saison. Les Parisiens ont déjà pris leur revanche au mois de mars en sortant les Aiglons de la Coupe de France au stade des quarts de finale. Ce mercredi, l’enjeu pour les Parisiens sera avant tout de renouer avec la victoire, après trois défaites consécutives, en vue de la finale de la Coupe de France qui les attend le 25 mai à Lille, contre l’Olympique Lyonnais, le tube de l’année.

RMC Sport

,

Sacré champion de France pour la 12e fois de son histoire, le Paris Saint-Germain dispute ce mercredi (21h) un match en retard de la 32e journée de Ligue 1, contre l’OGC Nice. Une rencontre dépourvue du moindre enjeu comptable pour le club de la capitale, qui s’en servira surtout comme d’une préparation à la finale de la Coupe de France contre l’OL, le 25 mai. Toutes les infos en prévision de ce rendez-vous sont dans notre direct commenté.

Necib condamne Campos

Dans le « grand jugement de la saison du PSG » dans Rothen s’enflamme sur RMC, Louisa Necib est allée dans le sens d’Emmanuel Petit au sujet du conseiller sportif Luis Campos.

« J’aime la façon qu’il a de construire ses équuipes et la stratégie employée. Il parle de connexion entre les joueurs et c’est ce qu’on a très peu vu la première saison. Cette année, c’était une pensée plus collective, un recrutement XXL, mais il y a eu plus d’échecs que de succès et beaucoup qui ont été une énigme. Ugarte, j’ai cru que ça allait être la révélation de la saison, il a disparu du jour au lendemain, on ne sait pas pourquoi. »

Comme Nasser Al Khelaïfi lundi, Campos est jugé coupable.

Rothen prend la défense de Campos

Dans le « grand jugement de la saison du PSG » dans Rothen s’enflamme sur RMC, Jérôme Rothen a été beaucoup moins sévère qu’Emmanuel Petit au sujet du conseiller sportif Luis Campos.

« Il y a du vrai dans ce que dit Manu mais j’ai envie de mettre en avant le travail qu’il a fait quand il est arrivé. Le club était dans un état désastreux en termes d’image, de gestion d’effectif… Quand on parle d’un vestiaire gangréné par des mercenaires… C’était une catastrophe en termes de don de soi, de valeur, d’identité au club, ils n’en avaient rien à faire. Il a été pris dans un premier temps pour tout remettre à flot. Je ne dis pas que les choix de joueurs sont une réussite, loin de là, mais il a fallu faire avec Antero Henrique la première année. Il avait quelqu’un avec qui il ne s’entend pas dans les pattes. Il y a eu des joueurs qui sont partis qu’on était content de voir partir. Et d’autres comme Vitinha, Ruiz, Mukiele, ce n’étaient pas des mauvaises recrues. Il y a certes des joueurs qui se sont perdus, la première année n’était pas forcément une réussite et il l’a reconnu. Le vrai changement a mis un an. Cette année, il avait les clés du camion. Il a pris l’entraîneur, et il y a eu des satisfactions comme Vitinha, Dembélé, Barcola, Hernandez. Il est responsable de la sérénité qu’a dégégé le PSG. »

Campos responsable de l’échec du PSG selon Petit

Dans le « grand jugement de la saison du PSG » dans Rothen s’enflamme sur RMC, Emmanuel Petit estime que le conseiller sportif Luis Campos s’est raté cette saison.

« Je lui reproche de s’être trompé sur beaucoup trop de profils alors que le PSG était en train de changer de cap. J’ai le sentiment qu’il y en a beaucoup qui sont restés sur le banc de touche et qui ne plaisent pas à Luis Enrique. Non seulement c’est un fiasco financier, on parle de 600 millions, et je ne compte pas les réussites sur le doigt d’une main. C’est aussi un fiasco sur le plan sportif. Malgré le carnet d’adresses qu’il a, le grand Mendes qui joue comme un oracle au-dessus de lui, on s’aperçoit qu’ils ont fait les mêmes bêtises que les années précédentes, et qu’encore une fois, il va falloir faire beaucoup de ventes et sensibiliser les profils que tu veux. Sur le plan politique, c’est suicidiaire. Je pense que si on avait demandé l’avis de Nasser Al-Khelaïfi sur Campos après Dortmund, ses paroles auraient dépassé sa pensée. Dernier chapitre: sa relation avec Kylian Mbappé. On connaît sa proximité avec lui depuis Monaco, il voulait l’accompagner. Quand on voit le bordel autour de Mbappé toute la saison et le mutisme de Campos, pour finir par prolonger et partir libre… Il est responsable, lui comme d’autres. »

Mbappé/Al-Khelaïfi, les raisons d’une « discussion animée »

Aucune source ne se résoud à employer le mot « clash », mais il y a bien eu une « discussion animée » dimanche soir, en marge de PSG-Toulouse entre Nasser Al-Khelaïfi, Luis Campos et Kylian Mbappé vers 19 heures 30, alors que la relation entre les deux hommes reste très fraîche. 

Cet échange avait pour but de régler les différends financiers avant le départ de l’attaquant. Cela prend un peu plus de temps que prévu. 

Le dernier point qu’il reste à régler: les primes que l’attaquant doit reverser au club pour ne pas partir gratuitement. Kylian Mbappé s’est toujours montré prêt à faire des efforts sur ce sujet, en redonnant cet argent. Déjà environ 80 millions d’euros. C’est aussi pour cela qu’il a été réintégré au groupe l’été dernier. Est-ce que ce montant peut augmenter ? Rien n’a encore filtré des ultimes négociations. 

D’autres réunions sont prévues prochainement. Elles ont repris il y a quelques jours, dans la foulée de l’échec en demi-finale de Ligue des Champions. Le dossier va être réglé très rapidement selon plusieurs sources. 

AP

Plus d’informations ici.

L’ultime avertissement de Luis Enrique à ses joueurs

« Non, pour dire la vérité, ça m’est égal d’être invaincu à l’extérieur. En revanche, c’est important pour moi de savoir qui veut porter ce maillot du Paris Saint-Germain, qui veut défendre les couleurs, qui veut représenter la capitale de la France,qui veut représenter les supporters, c’est ça qui est important pour moi, qui va donner 100% même s’il joue un match sans importance. C’est le joueur que je veux pour représenter le club la saison prochaine. Le contexte de demain est parfait pour voir de quel bois on est fait. »

Luis Enrique fait du Luis Enrique en réponse à une question sur Mbappé, c’est magistral

« Je crois qu’aujourd’hui il pleut, mais c’est aussi une très belle journée parce qu’on peut sentir cet air différent, j’aime beaucoup les jours de pluie, ça me rappelle ma terre de Gijon. Je suis Asturien à 100%, et je crois que j’ai parfaitement répondu à ta question. »

Luis Enrique félicite Eric Roy pour son trophée UNFP de meilleur entraîneur

« Non pas du tout. Je félicite vraiment Eric Roy qui a gagné ce trophée qui l’a gagné de façon absolument mérite, c’est l’une des huit équipes avec le plus petit budget, ils se sont battus de façon incroyable. Je le félicite non seulement lui mais aussi d’autres collègues qui nous ont rendu les choses difficiles. »

Lui Enrique refuse de répondre sur la saison de Manuel Ugarte

« Je ne crois pas que ce soit juste de faire une analyse individuelle maintenant. Les chiffres sont là, les temps de jeu que je donne à mes joueurs, mais il faut attendre la fin de la saison pour faire un bilan aussi juste que possible. A parti de là, notre objectif est que l’année qui vient l’équipe soit plus forte. On y travaille depuis le début de la saison. C’est un grand défi, qui est très stimulant. »

Luis Enrique: « Après avoir perdu contre Toulouse, j’étais dégoûté »

« Ce dont j’ai besoin c’est de joueurs motivés. J’estime que chez nous, dans cette équipe, tous les matchs comptent. Après avoir perdu contre Toulouse j’étais très en colère, dégoûté. Tous les joueurs n’ont pas cette mentalité. »

Le message très clair de Luis Enrique à ses joueurs

« Pour arriver préparé à la Coupe de France, il faut de la compétition dans les jambes, chaque match doit être joué avec des standards élevé. Tous les joueurs ne peuvent pas jouer au PSG. L’attitude l’engagement le comportement doovent être à leur maximum, c’est ça qu’on cherche au PSG depuis que je suis ici. Celui qui n’est pas préparé à ça, qui n’est là que quand ça l’intéresse, celui qui a d’autres priorités liés à des intérêts individuels qui ne sont pas ceux de l’équipe, il ne jouera pas au PSG. C’est un message très clair ».

Luis Enrique calme Zaïre-Emery sur l’Euro et les JO

« En premier lieu, je souligne que nous sommes très peu nombreux (les journalistes). En vérité, je ne connaissais pas cette déclaration. Je ne lis pas le journal, je n’écoute pas la radio. Je n’en sais rien, il y a le désir du joueur et une autre très différente qui sont les intérêts du club, qui paie le joueur. » Luis Enrique explique que toutes les composantes du club se réuniront pour discuter du sujet et trancher.

Luis Enrique au micro de la chaîne du club: « Faire honneur au maillot du Paris Saint-Germain »

Bien que le Paris Saint-Germain n’ait plus rien à jouer sur le plan comptable cette saison en Ligue 1, Luis Enrique exhorte ses joueurs à « faire honneur au maillot du Paris Saint-Germain » et à respecter le jeu sur les deux derniers matchs restants, ce mercredi à Nice, et dimanche à Metz. « C’est une rencontre qui va nous donner beaucoup d’informations pour le futur », indique le technicien espagnol à propos de ce premier déplacement sur la Côte d’Azur.

Physiquement diminués, Mbappé, Dembélé et Navas absents de l’entraînement

L’entraînement du jour se déroule actuellement au Campus PSG. Kylian Mbappé, Ousmane Dembélé et Keylor Navas sont absents de la séance collective.

Selon le club, Ousmane Dembélé est touché à la cuisse gauche et « restera en salle aujourd’hui », Keylor Navas est malade et Kylian Mbappé souffre d’une « gêne » à l’ischio-jambier gauche.

Pour les blessés de longue durée, Presnel Kimpembe poursuit son travail de récupération, Sergio Rico continue son programme de réathlétisation et Lucas Hernandez a débuté son protocole de réhabilitation.

Avec AP

Kylian Mbappé au centre des discussions ?

Titulaire contre le TFC, l’attaquant de Bondy le sera-t-il encore ce mercredi à Nice, pour l’un de ses trois derniers matchs sous les couleurs du club de la capitale ? Désigné meilleur joueur de la saison lors des Trophées UNFP dont la cérémonie se déroulait lundi soir, Kylian Mbappé a brièvement évoqué son été 2023 mouvementé et sa mise à l’écart.

>> Toutes les déclarations de Kylian Mbappé dans son discours d’adieu à la Ligue 1 sont ici

La conférence de presse du Paris Saint-Germain est prévue à 13h

Luis Enrique répondra aux questions des journalistes, deux jours après les célébrations du titre quelque peu gâchées par une cuisante défaite contre le TFC à domicile. Le coach asturien livrera son sentiment sur cette contre-performance qui a suivi une élimination en demi-finale de la Ligue des champions, et se projettera sans doute sur la dernière échéance notable qui attend son équipe dans dix jours, avec la finale de la Coupe de France.

Le PSG voit plus loin que l’Allianz Riviera

Le Paris Saint-Germain se déplace ce mercredi (21h) sur la pelouse de l’OGC Nice, une équipe qui avait infligé au PSG de Luis Enrique sa première défaite de la saison. Les Parisiens ont déjà pris leur revanche au mois de mars en sortant les Aiglons de la Coupe de France au stade des quarts de finale. Ce mercredi, l’enjeu pour les Parisiens sera avant tout de renouer avec la victoire, après trois défaites consécutives, en vue de la finale de la Coupe de France qui les attend le 25 mai à Lille, contre l’Olympique Lyonnais, le tube de l’année.

RMC Sport