Deux militants du collectif Riposte alimentaire interpellés après une action au Château de Versailles

Deux militants du collectif Riposte alimentaire, qui défend une alimentation durable pour tous, ont été interpellés après avoir jeté samedi de la poudre orange dans la galerie des glaces du Château de Versailles, a-t-on appris de source policière. Ils ont été placés en garde à vue à Versailles, a ajouté cette source. Riposte alimentaire a


Deux militants du collectif Riposte alimentaire interpellés après une action au Château de Versailles

Deux militants du collectif Riposte alimentaire, qui défend une alimentation durable pour tous, ont été interpellés après avoir jeté samedi de la poudre orange dans la galerie des glaces du Château de Versailles, a-t-on appris de source policière. Ils ont été placés en garde à vue à Versailles, a ajouté cette source.

Riposte alimentaire a revendiqué l’action dans un communiqué, soulignant que «le droit à l’alimentation est reconnu par le droit international» et que le collectif «veut le faire respecter dans les faits, pour une alimentation universelle, démocratique et durable».

Ce collectif (anciennement Dernière rénovation) a déjà revendiqué un jet de soupe sur la vitre qui protège La Joconde au Louvre en janvier, puis sur un tableau de Claude Monet, Le Printemps, en février au musée des Beaux-Arts de Lyon. Deux de ses militants avaient été placés en garde à vue en avril, arrêtés à l’entrée du Musée d’Orsay et soupçonnés d’avoir voulu y mener une action.


Un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *