Canicule en Asie du Sud-Est : prières pour la pluie, pénurie d’eau, feux de forêt… Plusieurs pays souffrent de la chaleur

Ces dernières semaines, une chaleur extrême a enveloppé l’Asie, de l’Inde aux Philippines, provoquant des morts par insolation et des fermetures d’écoles. Des dizaines de millions de personnes sont affectées par la canicule, les autorités de plusieurs pays appelent à rester chez soi. Causé par les émissions de gaz à effet de serre de l’activité


Canicule en Asie du Sud-Est : prières pour la pluie, pénurie d’eau, feux de forêt… Plusieurs pays souffrent de la chaleur

Ces dernières semaines, une chaleur extrême a enveloppé l’Asie, de l’Inde aux Philippines, provoquant des morts par insolation et des fermetures d’écoles. Des dizaines de millions de personnes sont affectées par la canicule, les autorités de plusieurs pays appelent à rester chez soi.

Causé par les émissions de gaz à effet de serre de l’activité humaine, le dérèglement climatique augmente l’intensité, la durée et la fréquence des canicules. L’Asie, qui se réchauffe plus rapidement que la moyenne mondiale, est la région de la planète la plus touchée par les catastrophes liées au temps, au climat et à l’eau, et de nombreux pays de la zone ont connu en 2023 leur année la plus chaude jamais enregistrée, a relevé l’Organisation météorologique mondiale.

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés L’Asie du Sud-Est touchée par une vague de chaleur extrême

Vietnam : jusqu’à 44 degrés, des centaines de records de chaleur dépassés

Le pays a connu trois vagues de forte chaleur pendant ce mois, selon les données publiées vendredi 3 mai par le Centre national de prévision hydrométéorologique, le mercure atteignant 44 degrés dans deux villes en début de semaine. Ce chiffre est à peine inférieur à la température la plus élevée jamais enregistrée au Vietnam, à savoir 44,2 degrés le 7 mai 2023.

Au total, 102 stations météorologiques ont enregistré des records en avril, le nord et le centre du Vietnam ayant été les plus touchés par la canicule, avec des températures en moyenne supérieures de 2 à 4 degrés à celles de la même période en 2023. Sept stations ont enregistré mardi des températures dépassant 43 degrés.

Le signe le plus spectaculaire des conditions météorologiques extrêmes qui frappent le Vietnam est apparu dans la province méridionale de Dong Nai, où des centaines de milliers de poissons sont morts dans un réservoir. Cette mortalité massive a été attribuée au manque d’eau causé par la canicule et à une mauvaise gestion. L’agence météorologique vietnamienne prévoit de nouvelles vagues de chaleur en mai, avec des températures supérieures de 1,5 à 2,5 degrés à celles des années précédentes.

Philippines : des prières pour la pluie

Les évêques catholiques des Philippines ont appelé leurs fidèles à prier pour le retour de la pluie et la baisse des températures face à la vague de chaleur extrême qui sévit dans le pays. Dans ce pays majoritairement catholique, les évêques ont émis samedi 4 mai un ensemble de prières spéciales à l’intention des paroissiens pendant les messes.

« Nous te demandons humblement de nous soulager de la chaleur extrême qui accable ton peuple en ce moment, perturbant leurs activités et menaçant leurs vies et leurs moyens de subsistance, peut-on lire dans une prière. Envoie-nous de la pluie pour reconstituer nos sources d’eau qui s’épuisent, pour irriguer nos champs, pour éviter les pénuries d’eau et d’électricité et pour nous fournir de l’eau pour nos besoins quotidiens. »

La hausse du mercure a contraint le gouvernement à fermer des dizaines de milliers d’écoles depuis lundi, tandis que l’augmentation de la demande en électricité a laissé les réserves d’énergie du pays exsangues. Un record de 38,8 degrés a été enregistré dans la capitale Manille le 27 avril, entraînant la fermeture de plus de 47 000 écoles pendant deux jours.

Birmanie : plus de 48 degrés, inquiétudes pour les personnes déplacées

Dans l’est de la Birmanie frappée par la canicule, une pénurie d’eau accable la population des camps de déplacés, déjà fragilisée par le conflit civil. Dans le pays, le mercure a dépassé cette semaine les 48 degrés dans le centre du pays.

Newsletter

« Chaleur humaine »
Comment faire face au défi climatique ? Chaque semaine, nos meilleurs articles sur le sujet
S’inscrire

Dans l’Etat de Kayah, les montagnes et la jungle environnantes ne suffisent plus pour contenir la chaleur, et les températures élevées affectent durement les camps de personnes déplacées. Les difficultés d’approvisionnement en eau s’ajoutent à la crainte de frappes aériennes de la junte, et aux autres restrictions d’un quotidien bouleversé par le conflit qui a mis la Birmanie à genoux.

Népal : d’énormes feux de forêt

Le soleil masqué par le nuage de fumée issu des incendies à Katmandou, Népal, le 3 mai 2024.

Jeudi, un énorme incendie de forêt à la périphérie de Katmandou a mobilisé les pompiers et la population locale pour en venir à bout, tandis que les autorités népalaises s’alarment de l’augmentation des feux de forêt dans « une proportion inimaginable ». Les pompiers ont travaillé toute la nuit de mercredi à jeudi pour combattre l’incendie qui a ravagé une zone boisée à Lalitpur, à la périphérie sud de la vallée de Katmandou.

Plus de 4 500 incendies de forêt ont été signalés cette année dans tout le pays, soit près du double de 2023, selon les données du gouvernement. L’année qui a enregistré un record historique du nombre de feux de forêt est celle de 2021.

Thaïlande : un chat de dessin animé dans la rue pour faire venir la pluie

Un village thaïlandais a eu recours à une méthode originale pour provoquer la pluie : faire défiler un chat de dessin animé japonais. Dans la province centrale de Nakhon Sawan, qui n’a plus connu de pluie depuis des mois, les villageois du district de Phayuha Khiri ont hissé le chat Doraemon, issu d’un manga japonais, pour venir à bout de la sécheresse.

Vêtus de paillettes et portant une cage ornée de guirlandes contenant le jouet en peluche, les habitants ont défilé dans le village pendant que les spectateurs l’arrosaient d’eau. Il s’agissait d’une nouvelle version d’un vieux rituel de saison sèche connu sous le nom de « Hae Nang Meaw » (littéralement « le défilé d’une chatte »). En raison de l’aversion bien connue des félins pour l’eau, certains associent ces animaux à la pluie et sont convaincus que leurs miaulements furieux, après avoir été trempés, sont censés provoquer des précipitations.

Inde : Calcutta au ralenti et des cas d’insolation d’animaux de compagnie

Depuis plusieurs jours, une chaleur accablante sévit à Calcutta, capitale de l’Etat du Bengale occidental, avec une température de record de 43 degrés, la journée d’avril la plus chaude depuis 1954, selon le bureau météorologique de la ville. La vague de chaleur qui sévit en Inde a réduit considérablement l’activité d’une grande partie de la ville.

L’Agence France-Presse rapporte que les animaux souffrent également fortement de la chaleur. Une clinique vétérinaire est submergée de propriétaires d’animaux souffrant de saignements de museau, de sévères éruptions cutanées et autres symptômes liés à la chaleur caniculaire. « Nous recevons plusieurs cas d’insolation par jour. C’est sans précédent », déclare le vétérinaire Partha Das.

Un chien se protège contre le soleil et la chaleur dans une canalisation ouverte, à Bombay, Inde, le 29 avril 2024.

La situation est inquiétante pour les 70 000 chiens errants, selon les estimations des autorités municipales, qui vivent dans les rues de la ville, seulement nourris et soignés par les habitants du quartier. Nombre d’entre eux se réfugient sous des voitures en stationnement. Quelques chanceux sont aspergés d’eau fraîche par des riverains compatissants. Des dizaines de chiens et de chats emmenés d’urgence dans des cliniques vétérinaires sont morts.

Le Monde avec AFP

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner

Contribuer

Réutiliser ce contenu


Un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *