Boxe : l’Ukrainien Oleksandr Usyk, vainqueur du Britannique Tyson Fury, devient le champion incontesté de la catégorie poids lourd

Oleksandr Usyk lors de son combat contre Tyson Fury, à la Kingdom Arena de Riyad, le 19 mai 2024. FAYEZ NURELDINE / AFP Le boxeur ukrainien Oleksandr Usyk a battu le Britannique Tyson Fury, dimanche 19 mai, à Riyad, en Arabie saoudite, sur décision partagée des juges, devenant le premier champion incontesté de la catégorie poids lourds en vingt-cinq


Oleksandr Usyk lors de son combat contre Tyson Fury, à la Kingdom Arena de Riyad, le 19 mai 2024.

Le boxeur ukrainien Oleksandr Usyk a battu le Britannique Tyson Fury, dimanche 19 mai, à Riyad, en Arabie saoudite, sur décision partagée des juges, devenant le premier champion incontesté de la catégorie poids lourds en vingt-cinq ans.

C’est en effet la première fois, depuis Lennox Lewis – à l’issue de la victoire de ce dernier, en 1999, contre Evander Holyfield –, qu’un boxeur parvient à unifier les titres chez les poids lourds (+ 90,719 kg), la catégorie reine de la discipline. Mais il n’existait à cette époque que trois ceintures. Oleksandr Usyk est donc le premier poids lourd à rassembler les quatre.

Avant le combat, Usyk était champion du monde dans trois des quatre principales fédérations internationales de boxe anglaise (WBA, IBF et WBO), tandis que son adversaire, Fury, était détenteur de la ceinture WBC.

Usyk, qui a attaqué le premier, a progressivement pris le contrôle malgré quelques sursauts de son adversaire à la mi-combat.

Au neuvième round, le grand moustachu ukrainien a failli éteindre la lumière, envoyant « Gypsy King », ainsi qu’est surnommé Fury en raison de ses origines gitanes, tituber dans un coin du ring après un enchaînement dévastateur. L’arbitre a commencé le décompte, mais Fury a été sauvé par la cloche.

Comme Mohamed Ali et Mike Tyson

Usyk rejoint des légendes de la boxe à avoir réussi cet exploit, tels que Mohamed Ali, Joe Louis ou encore « Iron Mike » Tyson.

« Les Ukrainiens frappent fort ! », a salué sur Telegram le président Volodymyr Zelensky, adressant ses « félicitations au champion ».

Le Monde avec AFP

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner

Contribuer

Réutiliser ce contenu