Au moins 13 morts après des pluies diluviennes au Salvador et au Guatemala

Vue aérienne d’un glissement de terrain sur une voie rapide près de la capitale, Guatemala, le 16 juin 2024. JESUS MIRANDA / AFP D’intenses pluies tombant depuis samedi sur l’Amérique centrale ont causé la mort d’au moins 13 personnes au Salvador et au Guatemala, ont annoncé lundi 17 juin les autorités des deux pays dans un nouveau bilan


Vue aérienne d’un glissement de terrain sur une voie rapide près de la capitale, Guatemala, le 16 juin 2024.

D’intenses pluies tombant depuis samedi sur l’Amérique centrale ont causé la mort d’au moins 13 personnes au Salvador et au Guatemala, ont annoncé lundi 17 juin les autorités des deux pays dans un nouveau bilan faisant état de milliers de sinistrés après des inondations et des coulées de boue.

Au Salvador, pays le plus touché, cinq personnes sont mortes lundi lors d’un glissement de terrain dans le département d’Ahuachapan (sud-ouest), selon le directeur de la protection civile, Luis Amaya. Un précédent bilan faisait état de trois morts. M. Amaya a ajouté, lors d’une conférence de presse, que deux autres personnes sont mortes lundi dans un accident de la circulation après avoir percuté un arbre tombé sur la chaussée. Dimanche, un autre automobiliste est mort dans des circonstances similaires. Trois autres décès ont été enregistrés en relation directe avec les fortes pluies, a précisé M. Amaya.

Le ministère de l’environnement salvadorien a averti que les pluies allaient se poursuivre et a appelé la population à la plus grande vigilance. Le président, Nayib Bukele, a annoncé sur son compte X avoir demandé au Parlement de déclarer mardi « jour férié » afin de « réduire le risque de tragédie » dans les déplacements de salariés. L’état d’urgence a été décrété par le gouvernement pour faciliter la mobilisation des ressources.

Les pluies vont se poursuivre

Au Guatemala, un couple est mort dimanche dans la municipalité de Sacapulas (ouest), enseveli sous un mur effondré par le ravinement des eaux de pluie, a rapporté la protection civile locale.

Selon un rapport du Centre national des ouragans (NHC) aux Etats-Unis, les pluies vont se poursuivre en Amérique centrale et dans le sud du Mexique, car « une vaste zone de basse pression se forme au-dessus de la baie de Campeche » et « une dépression tropicale devrait se former en milieu de semaine sur la côte ouest du golfe du Mexique ».

Chaque année, la saison des pluies fait de nombreuses victimes en Amérique centrale, l’une des régions les plus vulnérables au changement climatique.

De fortes précipitations se sont abattues également sur les régions amazonienne et andine de l’Equateur, semant la désolation dans dix des vingt-quatre provinces du pays, où des glissements de terrain et des inondations ont été signalés. Un éboulement, dimanche, dans une zone touristique près du volcan Cotopaxi a fait sept morts et 22 blessés.

Le Monde avec AFP

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner

Contribuer

Réutiliser ce contenu