Affaire Jegou-Auradou : « Physiquement dévastée », « blessure au visage, à la tête… » Le témoignage effrayant de l’avocate de la plaignante

XV de France, Rugby à XV, Sport Publié le 10/07/2024 à 16:10 JN l'essentiel Hugo Auradou et Oscar Jegou, accusés d’agression sexuelle, ont été arrêtés par la police argentine ce mercredi 10 juillet. Le même jour, l’avocate de la plaignante a donné davantage d’indications sur les faits. L’affaire des deux rugbymen français accusés d’agression sexuelle se poursuit.


Publié le
JN

l’essentiel
Hugo Auradou et Oscar Jegou, accusés d’agression sexuelle, ont été arrêtés par la police argentine ce mercredi 10 juillet. Le même jour, l’avocate de la plaignante a donné davantage d’indications sur les faits.

L’affaire des deux rugbymen français accusés d’agression sexuelle se poursuit. Si les faits sont avérés, les deux hommes pourraient risquer jusqu’à 20 ans de prison, assure la presse locale qui a pris cette affaire très au sérieux.

A lire aussi :
Affaire Jegou-Auradou : « Traumatisme », « sidération », « très très dur »… La réaction très forte de Fabien Galthié aux accusations d’agression sexuelle

Ce mercredi, l’avocate de la plaignante a livré quelques témoignages qui ne plaident pas en la faveur des tricolores à propos des faits qui se seraient produits à Mendoza dans la nuit du samedi 6 au dimanche 7 juillet.

A lire aussi :
DIRECT. Affaire Jegou-Auradou : les deux joueurs devraient être transférés ce mercredi à Mendoza, les images de leur arrestation dévoilées par la police argentine

En plus d’être « physiquement dévastée », « La jeune femme présente des blessures visibles au visage, à la tête, aux côtes et aux jambes », assure Natacha Romano. « Le principal coup visible est un coup de poing reçu à l’un de ses yeux, et plusieurs coups à la tête, selon les premiers scanners qui ont déjà été effectués sur les côtes et qui font l’objet d’une analyse pour voir s’il y a des séquelles de fractures », ajoute-t-elle pour le Mendoza Post.

A lire aussi :
RECIT. Affaire Jegou-Auradou : 24 heures sous haute tension dans les coulisses des Bleus

Le Palois et le Rochelais, assurent quant à eux une relation consentie et nient toute forme de violence. Ils doivent effectuer le trajet vers Mendoza ce mercredi, pendant que leurs coéquipiers seront à Monteviedo pour y affronter l’Uruguay.

Voir les commentaires

,

Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous.

S’abonner





Lire la charte de modération

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?