A Saint-Martin, 1,8 tonne de cocaïne saisie par la gendarmerie sur un hors-bord

Un total de 1,8 tonne de cocaïne a été saisi mardi sur un hors-bord au large de l’île de Saint-Martin dans les Antilles françaises, a appris l’Agence France-Presse (AFP), mercredi 1er mai, de sources proches du dossier. La saisie a eu lieu mardi en fin d’après-midi, alors que ce bateau, sans nom, ni immatriculation, venait de


A Saint-Martin, 1,8 tonne de cocaïne saisie par la gendarmerie sur un hors-bord

Un total de 1,8 tonne de cocaïne a été saisi mardi sur un hors-bord au large de l’île de Saint-Martin dans les Antilles françaises, a appris l’Agence France-Presse (AFP), mercredi 1er mai, de sources proches du dossier.

La saisie a eu lieu mardi en fin d’après-midi, alors que ce bateau, sans nom, ni immatriculation, venait de s’amarrer à un ponton au niveau de la commune de Marigot, dans la partie française de l’île, a détaillé l’une de ces sources.

Une fois ce bateau de type « cigarette » – embarcation très puissante et prisée des trafiquants de drogue – amarré, ses occupants ont « immédiatement » pris la fuite, a ajouté cette source. Ils n’ont pas pu être retrouvés pour l’heure.

Une enquête confiée à l’Office antistupéfiants

A l’intérieur de l’embarcation, « plusieurs dizaines de ballots » de cocaïne, pour un poids total de 1,8 tonne, ont été retrouvés par les gendarmes locaux, a précisé cette source. Le parquet de Basse-Terre (Guadeloupe) a confié l’enquête à l’Office antistupéfiants de Saint-Martin. Les recherches se poursuivent pour « identifier les moyens de fuite utilisés par les trafiquants », a encore dit cette source.

En 2022, 27,7 tonnes de cocaïne ont été interceptées selon le dernier bilan des autorités, en hausse de 5 % par rapport à 2021, un chiffre multiplié par cinq en dix ans. L’acheminement par mer est la principale voie d’entrée de la cocaïne en France, avec 75,4 % des quantités saisies, soit 16,3 tonnes. Plus de la moitié (55 %) de la poudre blanche saisie en 2022 provenait des Antilles et de Guyane, zone de transit avant d’arriver en métropole.

Le Monde avec AFP

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner

Contribuer

Réutiliser ce contenu


Un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *