A Palma de Majorque, quatre morts dans l’effondrement d’un restaurant

Des membres du personnel d’urgence au travail après l’effondrement d’un immeuble, à Palma de Majorque, le 23 mai 2024. JAIME REINA / AFP Quatre personnes sont mortes dans l’effondrement du toit d’un restaurant sur l’île méditerranéenne espagnole de Majorque, jeudi 23 mai, ont fait savoir les secours. « Il y a quatre morts et 16 blessés », a déclaré à l’Agence


Des membres du personnel d’urgence au travail après l’effondrement d’un immeuble, à Palma de Majorque, le 23 mai 2024.

Quatre personnes sont mortes dans l’effondrement du toit d’un restaurant sur l’île méditerranéenne espagnole de Majorque, jeudi 23 mai, ont fait savoir les secours. « Il y a quatre morts et 16 blessés », a déclaré à l’Agence France-Presse (AFP) vendredi matin une porte-parole des services de secours de l’archipel, réduisant à la baisse un bilan initial d’une vingtaine de blessés.

Les services d’urgence avaient affirmé dans la nuit sur le réseau social X que sept des blessés étaient dans un état « très grave » et neuf dans un état « grave » et qu’ils avaient « été transférés vers différents hôpitaux de Palma », la capitale de l’île de Majorque.

Les services de secours ont cherché une partie de la nuit dans les décombres par crainte que d’autres victimes puissent être rester coincées avant de mettre fin aux recherches. « Nous avons terminé après avoir fait les dernières recherches et nous avons confirmation de 20 victimes, dont quatre mortes », a déclaré Eder Garcia, le chef des pompiers de Palma, à la télévision publique Baléares IB3.

Le drame est survenu jeudi en fin de journée dans la zone touristique de Playa de Palma, dans le sud de la ville de Palma de Majorque, quand « le toit d’un édifice de deux étages » abritant un restaurant, s’est effondré, a expliqué la porte-parole. Il est situé en bord de mer, sur une avenue qui compte magasins et établissements de loisirs.

Les raisons de l’effondrement inconnues

Les services techniques doivent se déplacer vendredi sur les lieux afin de déterminer les causes de l’effondrement de l’édifice, situé dans la rue Cartago de Playa de Palma. « Les circonstances font actuellement l’objet d’une enquête » mais « ce que nous savons avec certitude est que le premier étage s’est effondré et a fait s’effondrer le sol » du rez-de chaussée sur le « sous-sol où nous avons retrouvé le plus de victimes », dans le bar, a expliqué M. Garcia.

Dans un message sur X, le premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, a dit suivre « de près les conséquences du terrible effondrement survenu sur la plage de Palma ». Le dirigeant socialiste a, par ailleurs, « présenté ses condoléances aux familles des personnes mortes » et offert « tous les moyens et les effectifs nécessaires » de l’Etat central pour aider les autorités régionales dans la gestion de cet accident.

La présidente de la région des îles Baléares, Marga Prohens, s’est déclarée « choquée par les informations reçues au sujet de l’effondrement » et a adressé ses pensées « aux familles des quatre personnes qui ont perdu la vie dans ce tragique incident ».

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés A Majorque, la vie de bohème dans un hôtel paradisiaque

Les îles Baléares, connues pour leurs eaux cristallines et leurs plages, sont la deuxième destination touristique d’Espagne après la Catalogne. En 2023, elles ont accueilli plus de 14 millions de touristes, selon les chiffres officiels. L’archipel, dont Majorque est l’île principale, est notamment prisé des touristes allemands et britanniques.

Le Monde Application

La Matinale du Monde
Chaque matin, retrouvez notre sélection de 20 articles à ne pas manquer
Télécharger l’application

En 2009, l’effondrement d’un immeuble de trois étages à Palma de Majorque avait fait sept morts, dont deux Allemands et trois Colombiens.

Le Monde avec AFP

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner

Contribuer

Réutiliser ce contenu