1er-Mai : trois policiers violemment agressés par des manifestants d’ultragauche à Toulouse

Manifestations, Justice, Toulouse Publié le 01/05/2024 à 18:56 , mis à jour à 19:09 Rémi Buhagiar l'essentiel Lors d’une interpellation, trois policiers ont été sauvagement agressés par des militants d’extrême gauche ce mercredi à Toulouse. Ils ont été transportés à l’hôpital pour être soignés. D’après leurs mots, c’est l’une de leurs interventions les plus choquantes.


1er-Mai : trois policiers violemment agressés par des manifestants d’ultragauche à Toulouse
Publié le
, mis à jour

l’essentiel
Lors d’une interpellation, trois policiers ont été sauvagement agressés par des militants d’extrême gauche ce mercredi à Toulouse. Ils ont été transportés à l’hôpital pour être soignés.

D’après leurs mots, c’est l’une de leurs interventions les plus choquantes. Trois policiers de la compagnie d’intervention de Haute-Garonne ont été grièvement blessés ce mercredi, en marge de la manifestation du 1er mai, organisée à Toulouse. Ils sont actuellement à l’hôpital pour être auscultés par un médecin légiste.  » Ils ont des contusions à la tête et sur tout le corps », précise une source policière. Ces trois fonctionnaires sont aussi touchés sur le plan psychologique. Ils n’imaginaient pas subir un tel acharnement de violences. Certains témoins parlent d’un véritable lynchage. Le syndicat Alliance Police Nationale, par la voix de Lionel Ricaud, son secrétaire départemental de Haute-Garonne, a réagi.

 » Ils ont été attaqués dans le dos »

Tout s’est déroulé vers 12 heures.  » Trois policiers de la Compagnie d’Intervention ont tenté d’appréhender un individu auteur de dégradations sur des caméras. Momentanément isolés, ils se sont retrouvés encerclés par de nombreux Black Blocs. Ces derniers les ont lâchement agressés et ont sauvagement roué de coups l’un d’entre eux ayant chuté à terre », précise Alliance Police Nationale. Ils ne doivent leur salut qu’à l’intervention rapide de leurs collègues. Un des auteurs a ultérieurement été interpellé par la BAC », explique Lionel Ricaud. « Ils ont été attaqués dans le dos », assure un témoin.

A lire aussi :
REPLAY. Manifestations du 1er-Mai : 121 000 personnes ont défilé pour défendre les droits des travailleurs en France

Le syndicat majoritaire en Haute-Garonne exige « un choc d’autorité ». « Il faut que les auteurs d’infractions commises à l’encontre des forces de sécurité intérieures, fassent l’objet de sanctions fermes et exemplaires. Ces agressions totalement gratuites doivent être systématiquement et sévèrement punies », regrette le secrétaire départemental.

A lire aussi :
À Toulouse, un 1er-Mai toujours sous tension

À ce stade des investigations, une partie des auteurs de cette agression n’ont pas été appréhendés mais une enquête est en cours. Les images de la vidéoprotection devraient être rapidement exploitées.

Voir les commentaires

,

L’immobilier à Toulouse

567 €

Location Toulouse – Embouchure / Ponts Jumeaux : à louer dans jolie résiden[…]


299000 €

À Toulouse (31500), maison à vendre de 4 pièces, 93 m² de surface. Son inté[…]


180000 €

Quartier AMIDONNIERS – un appartement de type 2 d’une superficie de 39 m² a[…]

Toutes les annonces immobilières de Toulouse


Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous.

S’abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (20)
MisterO
Il y a 2 heures
Le 01/05/2024 à 21:00

j’espère que la BAC s’est bien occupé de celui qu’ils ont chopé. Y a des pays où si tu attaques des flics, ben t’es pas sûr de pouvoir le raconter

Golems
Il y a 1 heure
Le 01/05/2024 à 21:39

C’est clair.

Pibiti
Il y a 2 heures
Le 01/05/2024 à 20:45

C’est regrettable, mais il faudra qu’on m’explique pourquoi choisir une profession ou l’on sait qu’on va se faire taper dessus.

whiseman
Il y a 2 heures
Le 01/05/2024 à 20:56

Un bon commentaire… bien utile, c’est vrai après tout, ils pourraient laisser tout casser quand même !

Toni M
Il y a 2 heures
Le 01/05/2024 à 20:59

Parce que pour vous être policier se résume à ça ? C’est oublier que ces policiers interviennent pour sécuriser les accidents, porter secours aux femmes battues, protéger les mineurs, éviter que les rixes se propagent… Et tout ça avec peu de moyens, ce qui rend encore plus remarquable leur dévouement. Merci à eux.

Artur Rainbow
Il y a 1 heure
Le 01/05/2024 à 22:01

Je vous souhaite de vous trouver un de ces jours dans une situation où le recours à la police pour sauvegarder votre petite existence que vous jugez certainement précieuse et utile. Je souhaite aussi qu’à ce moment, les forces de l’ordre vous répondent « on a pas choisi ce métier pour vous protéger mais pour se faire taper dessus ».,

Angora36
Il y a 2 heures
Le 01/05/2024 à 20:36

Hop hop hop hop hop, merci de ne pas détourner l’attention du public du vrai danger qui est l’extrême-droite, ne l’oublions pas.

joss
Il y a 1 heure
Le 01/05/2024 à 21:23

Toi tu es de gauche balayé devant ta porte


Un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *